Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 LE PAYSAGE MYSTIQUE

14/03/2017 > 25/06/2017

Musée d'Orsay

- PARIS

expo_cercle_2 JARDINS

15/03/2017 > 24/07/2017

Galeries nationales du Grand Palais - PARIS
expo_cercle_4 OLGA PICASSO

21/03/2017 > 03/09/2017

Musée Picasso - PARIS
expo_cercle_5 DE ZURBARÁN À ROTHKO.

03/03/2017 > 10/07/2017

Musée Jacquemart-André - PARIS

LA NEWSLETTER

Le Louvre reçoit un don de 11 000 « Joconde »

Pascal Bernard 23 juin 2014

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Récemment le musée du Louvre a accepté une donation un peu particulière. Ni tableau, ni sculpture, mais un lot de plusieurs milliers d’objets dérivés du portrait de Mona Lisa offert par un collectionneur « jocondophile ». Une sélection est exposée au Louvre jusqu’au 30 juin.

Vue de l’exposition © Musée du Louvre

La liste des objets donnés a des airs du roman Les Choses de Georges Pérec. Porte-clés, tasses, boîtes en tous genres, boules à neige, horloges, cadres photo, parapluies, cendriers, poupées, vêtements, magnets, pin’s, affiches… 11000 produits dérivés en tout provenant des quatre coins du monde, collectionnés compulsivement depuis cinquante ans par Jean Margat, éminent hydrogéologue à la retraite, au gré de ses voyages et de ses rencontres.

Il fait partie de ces « jocondophiles » réunis en association sous le nom des « Amis de Mona Lisa », même si il admet (au Figaro) : « La Joconde n’a jamais été pour moi qu’un prétexte, une matière première. Je ne sais même pas, au fond, si je la trouve belle ». Cette étonnante collection témoigne d’une fascination pour ce tableau, chef-d’œuvre de Léonard de Vinci et star du musée du Louvre, entretenue aussi par les artistes tout au long du XXe siècle, de Marcel Duchamp avec LHOOQ à Yan Pei Ming, en passant par Andy Warhol ou Jean-Michel Basquiat.

Jusque là, son insolite collection était exposée dans sa maison de Saint-Cyr-en-Val (Loiret), surnommée le « jocondeum », véritable musée de la Joconde, imaginé par l’architecte Jean Déroche. D’après Le Figaro, l’annexe du Louvre à Lens pourrait accueillir à terme la collection. En attendant, une partie de ces objets est présentée au public jusqu’à la fin du mois au Louvre, dans la salle 18 des Peintures françaises, aile Richelieu.

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE