Votre action a été enregistrée avec succès !



LA NEWSLETTER

World Press Photo 2014 : les lauréats exposés à Paris

Pascal Bernard 20 juin 2014

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+
Le prix World Press Photo distingue chaque année les meilleurs photojournalistes du monde. En 2014, le concours a récompensé 53 photographes, dans neuf catégories thématiques. Les lauréats sont actuellement exposés à Paris, à la galerie Alaïa. Sélection.
Le jury du 57e World Press Photo, composé de 19 experts, professionnels de la photographie et de la presse du monde entier, a dû départager 98 671 photos de 5754 photographes, provenant de 132 pays. Le prix constitue la récompense la plus prestigieuse pour le photojournalisme, véritable « Nobel » de la profession. Au fil des années, il à permis à certaines images de devenir des « icônes » : enfants grièvement brûlés par le napalm fuyant les bombes pendant la guerre du Vietnam (Nick Ut, 1972), manifestant bloquant un groupe de chars à Tian’anmen (Charlie Cole, 1989), ou « piéta » yéménite (Samuel Aranda, 2012).
L’exposition itinérante des lauréats, destinée à promouvoir leur travail auprès d’un large public, et d’encourager la circulation des informations s’arrête pour quelques semaines, jusqu’au 29 juin, à la galerie Alaïa, 18 rue de la Verrerie à Paris. Elle permet de revivre en images les événements qui ont marqué l’année 2013 : du conflit syrien à l’attaque du centre commercial Westgate à Nairobi, en passant par les attentats du marathon de Boston ou le passage du typhon Haiyan en novembre. Voici une sélection de cinq images.

© John Steinmeyer/National Geographic

Le jury du World Press Photo a décerné le premier prix à l’Américain John Stanmeyer pour cette photographie de migrants africains, prise de nuit sur une plage de Djibouti, le 23 février 2013. Ils brandissent leur portable en l’air pour tenter de capter le réseau téléphonique de la Somalie voisine, plus abordable. Djibouti représente pour ces hommes en quête d’une vie meilleure une étape pour transiter vers l’Europe et le Moyen-Orient.

© Tyler Hicks/The New York Times

21 septembre 2013 : des hommes armés pénètrent dans le centre commercial de luxe Westgate à Nairobi (Kenya) et ouvrent le feu sur la foule. L’Américain Tyler Hicks saisit la planque, pendant l’attaque, d’une femme et de deux enfants derrière un comptoir. La légende « Ils s’en sortiront indemnes » fournit l’un des rares happy end d’un reportage particulièrement difficile à regarder. Le siège qui dura quatre jours fit 60 morts et plus de 200 blessés.

© Sara Lewkowicz/Time

Le reportage de l’Américaine Sara Lewkowicz offre un scénario des plus sombres, qui s’inscrit dans la lignée des images de Nan Goldin. L’histoire nous est transmise par la légende des photographies : « Une violente dispute entre Shane et Maggie dégénère », « Shane repousse violemment dans la cuisine Maggie qui tente de fuir ». Les images illustrent la violence conjugale d’un couple ordinaire, thème souvent restreint au seul cercle intime ou familial.

© Fred Ramos/El Faro

Date de découverte : le 1er février 2013, heure : 15h45, lieu : une plantation de cannes à sucre à Apopa San Salvador, sexe : féminin, âge : entre 17 ans et 18 ans, moment de la disparition : inconnu. Au Salvador, dans l’un des pays au taux d’homicides le plus élevé, Fred Ramos livre un reportage sur ces victimes anonymes qui dans la plupart des cas ne peuvent être identifiées que par les vêtements qu’ils portaient au moment de leur mort.

© Markus Shreiber/The Associated Press

Passées les catégories sensibles de Spots d’information, Sujets contemporains, Vie quotidienne, nous avons plus de facilité à regarder la catégorie Portraits. Ici l’Allemand Markus Shreiber saisit l’émotion d’une femme, croix au cou, détournant le regard après la clôture de l’exposition de la dépouille de l’ancien président sud-africain Nelson Mandela, décédé le 5 décembre 2013. Plus de 100 000 personnes avaient attendu pour lui rendre un dernier hommage.

 

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE