Votre action a été enregistrée avec succès !



LA NEWSLETTER

« The Clock », mode d’emploi

Magali Lesauvage 19 juin 2014

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Chaque jour jusqu’au 2 juillet, le Centre Pompidou projette The Clock, œuvre de l’artiste (ou horloger ?) suisse Christian Marclay. D’une durée de vingt-quatre heures, le film, exceptionnellement visible en intégralité samedi 21 juin (puis mercredi 2 juillet, avant d’être présenté au Centre Pompidou-Metz), est sans doute l’une des œuvres d’art contemporain les plus populaires des dernières années. Explications.

Projection de The Clock de Christian Marclay, Espace 315 du Centre Pompidou, 2014.

Depuis le 17 mai, l’Espace 315 du Centre Pompidou ne désemplit pas. Dans les larges et profonds canapés rectangulaires alignés devant l’écran selon un dispositif précis mis en place par l’artiste, se succèdent les spectateurs d’un film qui en contient mille. La plupart d’entre eux restent un long moment, certains des heures, hypnotisés par la succession des scènes, d’autres seulement quelques minutes, le temps de recevoir leur shot d’images.

Le principe de The Clock est simple : un film d’une durée de vingt-quatre heures, réalisé à partir du montage de séquences de films existant, de toutes époques et tous genres, dans lesquel apparaît chaque minute de la journée. L’œuvre se déroule en temps réel, l’heure affichée à l’écran correspondant à celle qui apparaît sur votre montre. Ainsi Christian Marclay réussit-il à piéger le spectateur, puisque, explique-t-il à Libération« il y a une logique qui implique le spectateur, qui en fait un acteur ».

En 2011, The Clock avait stupéfié les visiteurs de la Biennale de Venise, où elle était présentée tout au bout du long corridor de l’Arsenale, et avait valu à son auteur l’honneur de recevoir un Lion d’or. Depuis sa réalisation en 2010, l’installation vidéo a été présentée dans plusieurs dizaines de lieux (White Cube de Londres, Los Angeles County Museum, musée d’art de Yokohama, MoMA de New York, Kunsthaus de Zurich…) et vue par des centaines de milliers de personnes. Le Guardian la qualifiait alors de « chef-d’œuvre de notre temps », et le New York Times de « classique dont on ne se lasse pas ».

Voulant vérifier par nous-même la persistance de notre attrait pour The Clock, nous sommes allés au Centre Pompidou, et nous sommes à nouveau retrouvé captivé par le rythme effréné de cette valse de pellicules, qui fait passer d’un western à Retour vers le futur, d’un film noir à une série Z, dans une vertigineuse course contre la montre. Extraordinaire travail de montage, The Clock a demandé à Christian Marclay et à une armada d’assistants trois années de travail, et des milliers d’heures de visionnage. La succession d’images et de sons se déploie avec une précision époustouflante, livrant une sensation magique de liant entre les scènes : un personnage claque une porte pour qu’à la scène suivante un autre ouvre un placard, la caméra zoome sur une montre-gousset puis un réveil sonne, parfois le temps s’étire en interminables secondes, à d’autres moments on ne le voit (littéralement) pas passer. Pourtant, les minutes s’égrènent inexorablement, et nous sommes toujours à l’heure.

Christian Marclay a conçu l’installation vidéo The Clock de façon à ce qu’elle puisse être regardée selon la temporalité désirée, et non « comme un marathon » : elle ne sera jamais montrée dans une salle de spectacle traditionnelle où le temps est compté, et les spectateurs doivent pouvoir entrer et sortir de la projection comme bon leur semble, leur flux oscillant à contre-temps de celui des images.

Parce qu’elle fait appel à nos souvenirs de cinéma, art populaire par excellence, mais aussi parce qu’elle nous assure que le temps ne nous échappe pas, The Clock fascine et rassure. Ainsi samedi encore pourra-t-on vérifier, à la montre de Clark Gable ou à l’horloge de Grand Central Station, qu’il est bien 15h23 de l’après-midi ou 5h56 du matin.

L’accès à The Clock sera gratuit au Centre Pompidou de samedi 21 juin 21h, à dimanche 22 juin 11h.

 

THE CLOCK

17/05/2014 > 02/07/2014

Centre Pompidou

PARIS

The Clock est un mécanisme réglé avec la précision d'un horloger et qui nous indique l'heure en temps réel, minute par minute, pendant ...

Exposition terminée
PRESSE
MEMBRES

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE