Votre action a été enregistrée avec succès !

Publiez une expo

Magazine » Instantanés

expo_cercle_2 GARRY WINOGRAND

14/10/2014 > 08/02/2015

Jeu de Paume - PARIS
expo_cercle_3 FRANK GEHRY

24/10/2014 > 16/03/2015

Fondation Louis Vuitton - PARIS
expo_cercle_4 HOKUSAI

01/10/2014 > 18/01/2015

Galeries nationales du Grand Palais - PARIS
expo_cercle_5 PARIS MAGNUM

12/12/2014 > 28/03/2015

Hôtel de Ville de Paris - PARIS

La réouverture du musée Picasso reportée

Gwenael Ameline de Cadeville 16 avril 2014

Le ministère de la Culture a annoncé qu’il reportait la réouverture du musée Picasso, à Paris, initialement prévue en juin, au mois de septembre prochain. Cette décision serait essentiellement liée à des problèmes de surveillance.

Musée Picasso vue côté jardin © LPLT/Wikipedia.

Contrairement à ce qui était annoncé début mars lors de la visite de chantier du musée, trois mois supplémentaires seront nécessaires avant la réouverture de l'hôtel Salé qui abrite le musée Picasso depuis 1985. La raison principale de ce report serait liée au besoin accru de sécurité des œuvres du peintre d'origine espagnole.

« Le bâtiment de l'hôtel Salé a été livré comme prévu. Mais l'accrochage des collections nécessite du temps, de même que la formation des nouveaux agents de sécurité et de surveillance », explique un responsable du musée. Cette décision semble raisonnable compte tenu de l’épisode malheureux survenu en 2009. En effet, un carnet de Picasso, contenant trente-trois dessins d’une valeur d’environ 150 000 euros chacun, avait été dérobé dans l’enceinte de l’institution.

Près de cinq ans de travaux

Fermé depuis août 2009, le musée Picasso devait initialement rouvrir en 2012. La réouverture avait déjà été reportée à la fin 2013, et à nouveau au mois de juin 2014. De nombreux désaccords au sein de l’équipe de l’institution ont, en effet, énormément retardé l’inauguration, comme nous l’évoquions. Depuis le début des travaux, deux secrétaires généraux, deux directeurs généraux et plusieurs autres employés ont décidé de quitter l’institution. Vingt-deux personnes, soit près de la moitié de l’équipe dirigée par la présidente Anne Baldassari, ont ensuite écrit au ministère pour l’alerter du climat social dégradé qui régnait au sein du musée.

De nombreuses modifications du projet, le non-respect des procédures légales ou encore le manque de communication avec les collaborateurs, ont contraint le ministère à envoyer à Anne Baldassari une convocation dans laquelle il se disait « inquiet une nouvelle fois sur la capacité de son établissement à tenir les délais sur lesquels (elle s’était) engagée personnellement ».

Lorsque le musée sera finalement rouvert, le public pourra admirer sa collection, riche de cinq milles œuvres de Picasso et de sa collection particulière, ainsi que des expositions temporaires. Lors de l'exposition inaugurale, la présidente du musée prévoit déjà de montrer 450 œuvres du grand maître cubiste.

 

AJOUTER UN COMMENTAIRE