Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_cercle_3 RENÉ MAGRITTE

21/09/2016 > 23/01/2017

Centre Pompidou - PARIS
expo_cercle_4 CY TWOMBLY

30/11/2016 > 24/04/2017

Centre Pompidou - PARIS

LA NEWSLETTER

Anne Hidalgo propose de végétaliser la place du Panthéon

Gwenael Ameline de Cadeville 12 mars 2014

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Anne Hidalgo a dévoilé samedi 8 mars un projet d’embellissement de la capitale inclus dans son programme de campagne pour les élections à la mairie de Paris. Elle désire réaménager et végétaliser la place qui accueille le Panthéon

Maquette du réaménagement de la place du Panthéon, présenté par Anne Hidalgo le 8 mars 2014.

Après son projet d’embellissement de la place de la Bastille, Anne Hidalgo a dévoilé samedi 8 mars son projet de réaménagement de la place du Panthéon. Regrettant que cette place soit « enclavée, peu lisible et envahie par les véhicules », Anne Hidalgo affirme vouloir offrir « de nouveaux espaces généraux de vie et de rencontre » et recréer un lien entre cette place et son quartier.

Pour aérer les abords du Panthéon, l’aménagement propose une circulation maîtrisée et une suppression des stationnements afin de laisser place à de larges trottoirs. Entre la bibliothèque Sainte-Geneviève et le Panthéon, un nouvel espace comprenant des bancs et tables fixes devrait être offert librement au public et aux étudiants. Un alignement d’arbres autour de la place allant de la rue Soufflot jusqu’au jardin du Luxembourg serait également prévu, créant ainsi un lien entre le parc arboré et le Panthéon. Ces nouveaux espaces ombragés atténueraient surtout, selon Anne Hidalgo, l’aspect minéral du lieu.

Cependant, des voix sélèvent déjà contre ce projet. La Tribune de l’Art s’indigne dans un article du 11 mars : « Hidalgo elle-même nous informe qu’elle souhaite mettre des arbres sur la place du Panthéon, ne comprenant pas que c’est justement l’aspect minéral de cette place qui lui donne sa majesté ». Le journal en ligne demande même à Aurélie Filippetti, la ministre de la Culture, de s’opposer « comme c’est son droit et son devoir » aux différents projets d’aménagement proposés par Anne Hidalgo qui provoqueraient, selon lui, une « dénaturation » de la capitale. À suivre si la candidate est élue à Paris suite aux élections des 23 et 30 mars prochains.

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE