Votre action a été enregistrée avec succès !



LA NEWSLETTER

Une peinture de Léonard de Vinci secrètement vendue 75 millions de dollars

Gwenael Ameline de Cadeville 6 mars 2014

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Salvator Mundi, un tableau de Léonard de Vinci appartenant à un consortium de marchants d’art, a été vendu environ 75 millions de dollars (55 millions d’euros) en mai dernier lors d’une transaction privée. Cette toile qui représente le Christ bénissant avait précédemment été acquise en 1958 par un collectionneur anglais pour la modique somme de quarante-cinq livres sterling dans une vente de succession.

Léonard de Vinci, Salvator Mundi, vers 1500, collection privée © DR.

L’œuvre Salvator Mundi, récemment attribuée à Léonard de Vinci, a été vendue à un acheteur anonyme environ 75 millions de dollars en mai 2013, lors d’une transaction privée arrangée par la société de vente aux enchères Sotheby’s. Selon des clauses de confidentialité, les détails de cette acquisition sont restés secrets pendant près d’un an, jusqu’à ce qu’ils soient révélés cette semaine par des marchands d’art.

Depuis 1900, le tableau était considéré comme une copie en raison des nombreux ajouts de peinture effectués sur l’œuvre. Il avait également été nettoyé à plusieurs reprises par des non-professionnels. Une résine artificielle, devenue grise avec le temps, avait même été appliquée sur la toile, expliquant l’état déplorable du tableau au moment de la vente.

Malgré cela, lorsque Robert Simon, un spécialiste des tableaux de maîtres faisant partie du consortium de marchands d’art, l’aperçoit en salle des ventes en 2005, il est persuadé d’être en présence d’une peinture réalisée par Léonard de Vinci. Et son flair a senti juste : après une restauration très minutieuse démarrée en 2010, le Salvator Mundi est maintenant reconnu par la plupart des spécialistes comme une œuvre du maître florentin. Elle était jusqu’alors attribuée à Giovanni Antonio Boltraffio, un élève de Léonard de Vinci.

Cette peinture représentant le Christ bénissant tenant dans sa main gauche un globe a été réalisé vers 1500. Le premier propriétaire à détenir cette oeuvre était le roi Charles Ier d’Angleterre. Après sa mort, Charles II a ensuite hérité du tableau. Puis du XVIIe siècle au XIXe siècle, on ignorait où se trouvait la toile avant qu’elle soit rachetée par un collectionneur britannique, Sir Francis Cook au début du XXe. En 1958, il a été vendu par les héritiers de Francis Cook à Londres pour la modique somme de 45 livres sterling (environ 50 euros).

Le tableau a été présenté lors de l’exposition  Léonard de Vinci : peintre à la Cour de Milan à la National Gallery de Londres de novembre 2011 à février 2012. Plus tard, en 2012, le Dallas Museum of Art a tenté de l’acheter, en vain.

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE