Votre action a été enregistrée avec succès !



LA NEWSLETTER

Ecoute voir : la sélection télé, radio, web de la semaine

Gwenael Ameline de Cadeville 24 février 2014

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

L’art, ça n’est pas que dans les musées et les livres, c’est aussi sur Internet. Chaque semaine, exponaute vous propose une sélection de sites, d’émissions et de documentaires diffusés sur le web, à voir et à revoir. Saison 2 épisode 23.

Tamas Dezso, The Flooded Village of Geamana (Geamana, Central Romania), 2012.

(photo) Ruines et pauvreté en Roumanie – My Modern Met

Tamas Dezso, photojournaliste basé à Budapest, réalise depuis 2011 une série photographique intitulée Notes for an Epilogue. Cette dernière capte, dans une esthétique blanche et froide, la décadence d’une région rurale consommée par le chômage et la pauvreté. Après avoir visité trente fois la Roumanie, le journaliste a réussi à créer des liens avec les habitants afin de comprendre leurs valeurs locales et les retranscrire dans ses photos. Au-delà des maisons aux intérieurs dépouillés et des ruines de bâtiments industriels, Dezso tente également de montrer la beauté des paysages de cette région quasiment abandonnée.

(vidéo) Tasso détruit la beauté – Arte Creative

Tasso, street artiste allemand indigné par les violences faites aux femmes, a eu l’idée de faire trois portraits de femmes magnifiques venant de trois parties du monde où les violences sont les plus brutales (l’Inde, l’Afrique et le Moyen-Orient). Une fois les portraits réalisés, il les détruit partiellement avec les mêmes méthodes de tortures infligées aux femmes dans ces différents continents. Pour le portrait d’Indienne, par exemple, il va utiliser un solvant pour imiter les dégâts de l’acide jeté sur les visages des femmes.

(web) Webdoc autour du réalisateur Amos Gitai – La Cinémathèque française

Le réalisateur israélien Amos Gitai et son œuvre font l’objet de l’exposition Amos Gitai – Architecte de la mémoire à la Cinémathèque française. Mettant en avant l’importance du repérage pour le réalisateur, un webdocumentaire a été réalisé en complément de l’exposition. Il se compose essentiellement de photographies, documents d’archives et entretiens filmés avec Amos Gitai et certains de ses principaux collaborateurs, Laurent Truchot (producteur), Marie-José Sanselme (scénariste) et Nurith Aviv (chef opératrice). Grâce à ces différents documents, on découvre comment Amos Gitai pense et prépare ses films et toutes les étapes du processus de création.

(vidéo) Les impressionnistes et Paris – Arte

Alors que se poursuit la magnifique exposition Les Impressionnistes en privé au musée Marmottan-Monet, Arte prolonge le plaisir avec un documentaire intitulé Paris, capitale des impressionnistes. Avec pour guide le directeur  du Folkwang Museum d’Essen, Hartwig Fischer, ce programme revient sur le lien très étroit qui existait entre la capitale et le mouvement impressionniste.

Freya Jobbins, composition avec morceaux de poupées.

(web) Freya Jobbins, l’Arcimboldo moderne

Lorsque l’on voit les sculptures surréalistes et parfois effrayantes de Freya Jobbins, on pense immédiatement aux peintures de Giuseppe Arcimboldo. Cette jeune artiste australienne  recycle les jouets désuets ou désarticulés pour réaliser de nouvelles compositions souvent inspirées de la pop culture (portraits de Dark VadorBatman, ou Terminator). Pour réaliser ses sculptures, elle découpe, ressoude, visse ou rassemble des éléments d’anciennes poupées. Une manière pour elle de réfléchir sur la relation entre consumérisme et fétichisme. Surprenant.

(web) Grozny 9 cities, le portrait d’une cité multiple

Réalisé par trois photographes russes, Olga Kravets, Maria Morina et Oksana Yushko, Grozny 9 cities est un webdocumentaire inédit, alliant photographies et vidéos, sur la société tchétchène. Cette œuvre interactive propose un portrait puissant et poignant de la capitale de la Tchétchénie qui est, depuis octobre 2011, meurtrie par la guerre. Le documentaire retrace les traumatismes, les inégalités, les menaces du pouvoir arbitraire, mais montre aussi une société en pleine mutation.

(radio) Star Wars : produit dérivé ou œuvre d’art ? – France Inter

Ce week-end au micro de France Inter, Thibault de Saint-Maurice, le philosophe du dimanche, s’intéressait à la saga de George Lucas et au statut d’œuvre d’art qu’elle semble acquérir à travers l’exposition Star Wars Identities. Star Wars est-il une véritable œuvre d’art de la culture de masse ou un pur produit commercial ? Ne disposant que quelques minutes, le philosophe donne des éléments de réponse en évoquant les avis partagés de philosophes allant de Hannah Arendt à Nelson Goodman.

(radio) Une nuit au musée – France Culture

Pour la quatrième partie de sa série « Le Louvre, mode d’emploi », l’émission Un autre jour est possible sur France Culture, proposera le 27 février une visite guidée de l’exposition Nuit actuellement au Muséum national d’Histoire naturelle en compagnie de la commissaire d’exposition. Cette exposition plongée dans le noir est un véritable voyage auditif et olfactif au cœur de la nuit. Vous y découvrirez des oiseaux, des mammifères, des insectes, des créatures mythiques et tout ce qui se passe pendant votre sommeil. Une bonne idée pour une visite réjouissante en famille.

Image du documentaire Gustave Doré, de l’illustrateur à l’artiste © Zadig Productions.

(vidéo) Gustave Doré : un homme, plusieurs facettes – Arte

Comme nous vous le révélions, Gustave Doré n’était pas seulement un illustrateur talentueux, il était aussi peintre, caricaturiste, sculpteur, gymnaste, alpiniste, violoniste, etc. À l’occasion de l’exposition qui lui est consacrée au musée d’Orsay, Arte revient sur la vie et l’œuvre hors normes de cet artiste de tous les excès.

(web) Site internet dédié à Gustave Doré – BnF

Pour compléter la visite de l’exposition Gustave Doré : l’imaginaire au pouvoir, la BnF a créé un mini-site internet très complet, entièrement dédié à l’artiste. Ce site propose des interviews d’artistes, de professeurs ou de conservateurs qui s’expriment sur les différentes facettes de Gustave Doré mais aussi des dossiers thématiques ou encore des albums répertoriant toutes ses œuvres. Vous pourrez zoomer sur ces dernières pour en déceler les moindres détails et ainsi explorer en profondeur l’univers si particulier de l’illustrateur prolifique.

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE