Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 RENÉ MAGRITTE

21/09/2016 > 23/01/2017

Centre Pompidou

- PARIS

expo_cercle_3 PICASSO – GIACOMETTI

04/10/2016 > 05/02/2017

Musée Picasso - PARIS
expo_cercle_5 MACHINES À DESSINER

25/10/2016 > 26/02/2017

Musée des Arts et Métiers - PARIS

LA NEWSLETTER

Au Centre Pompidou, le Nouveau Festival invite à l’oubli

Magali Lesauvage 20 février 2014

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Après une édition 2013 placée sous le signe des langues inventées, la cinquième édition du Nouveau Festival du Centre Pompidou, rencontre interdisciplinaire des genres et des œuvres, nous initie à l’oubli, le souvenir et la réminiscence. Trois semaines d’instants mémorables concoctés par Bernard Blistène, inventeur de l’événement et tout nouveau directeur du Musée national d’Art moderne. 

Rétrospective par Xavier Le Roy, Galerie Sud, Centre Pompidou, février 2014.

Allégories d’oubli, c’est par ce titre inspiré d’une note de Marcel Duchamp griffonnée sur un morceau de papier, qu’est désignée l’exposition tout en légèreté qui occupe la Galerie Sud du Centre Pompidou. Placer l’artiste de l’infra-mince en exergue d’un événement dédié aux trois phases de la mémoire — oubli, souvenir, réminiscence —, sonne comme une évidence. Face à lui, un élément d’architecture fossile, New Pompidou, déposé là par l’artiste Simon Fujiwara lors d’une performance rituelle (organisée dans le cadre d’une résidence à la Fondation d’entreprise Galeries Lafayette) rappelle le caractère éphémère de l’institution même.

Objet de méditation dont nous détournent vite, à peine entrés dans l’exposition, des grappes de danseurs venus s’attrouper. L’un d’eux s’arrête, commencer à parler, raconte son expérience à travers ses souvenirs des pièces du chorégraphe Xavier Le Roy qu’il a interprétées. Il s’interrompt, un autre siffle à la volée et les visiteurs de se regrouper autour de lui pour l’écouter. Cette Rétrospective est conçue par Xavier Le Roy comme une « chorégraphie d’actions et de paroles, (…) en tant que mode de production » d’autres actions, d’autres paroles.

Entrelacer les histoires personnelles pour créer des fictions originales, c’est la démarche que l’on retrouve chez Sophie Calle, dans Que voyez-vous ? Le concert. Vermeer (2013), interrogeant des gardiens de musées sur leur souvenir d’œuvres disparues. Rares sont les objets tangibles perceptibles ici. Ainsi la série de photographies d’Arno Gisinger consacrée aux archives du mobilier de Vienne, met à jour l’absence des objets spoliés par le régime nazi. Plus loin les toiles de Rémy Zaugg, allant vers le blanc, ou les superpositions de plages de couleurs de Meris Angioletti abordent le thème de la réminiscence et de la mémoire perçue par plans flottants.

Mais le cœur du Nouveau Festival, c’est, plus encore cette année que les précédentes, l’art vivant. Tandis que dans l’Espace 315 adjacent, la manifestation Vidéodanse propose une programmation de films intitulée Oublier la danse, de nombreuses performances et rencontres sont au programme. À ne pas manquer : la visite du Louvre sans le Louvre par Alex Cecchetti, Pierre Huyghe évoquant ses sources d’inspiration, Robert Barry se remémorant son œuvre « secrète » , Olaf Nicolai au sujet de son projet sur le couvent de la Tourette de Le Corbusier…

Au sous-sol, non loin de son Train Fantôme, sorte de tuyau fictionnel dont on vous laisse la surprise, sont projetés des films sélectionnés par Charles de Meaux, artiste/cinéaste/producteur, de Philippe Parreno à Melvil Poupaud, tandis qu’une thématique sur l’oubli au cinéma réunit Nanni Moretti, George Stevens ou encore Shohei Imamura.

Et si vous ne vous souvenez pas de tout, le programme complet est ici.

UN NOUVEAU FESTIVAL

19/02/2014 > 10/03/2014

Centre Pompidou

PARIS

Le Nouveau festival du Centre Pompidou s’affirme comme un rendez-vous incontournable de la création vivante. Pluridisciplinaire, il réun...

Exposition terminée
PRESSE
MEMBRES

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE