Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_cercle_2 RENÉ MAGRITTE

21/09/2016 > 23/01/2017

Centre Pompidou - PARIS
expo_cercle_4 PICASSO – GIACOMETTI

04/10/2016 > 05/02/2017

Musée Picasso - PARIS

LA NEWSLETTER

Le monde fascinant des fourmis dévoilé au Palais de la Découverte

Gwenael Ameline de Cadeville 19 février 2014

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Depuis quand les fourmis existent-elles ? Combien sont-elles ? Comment s’organisent-elles ? Quels impacts ont-elles sur notre écosystème? À toutes ces questions et à bien d’autres encore, le Palais de la Découverte répond avec précision dans son exposition Mille milliards de fourmis, à voir jusqu’au 24 août prochain.

Vue d’un des onze élevages de fourmis de l’exposition © A ROBIN-EPPDCSI/Palais de la découverte.

Savez vous que les fourmis existent depuis 120 millions d’années et qu’elles représentent un ensemble de plusieurs millions de milliards d’individus répartis en 12 000 espèces ? Ce petit insecte qui semble si familier possède en réalité de nombreux secrets, que le Palais de la Découverte dévoile. Dès le début de l’exposition, on découvre que les fourmis possèdent des capacités inattendues, notamment en matière de communication ou d’organisation. La fourmi interagit avec son environnement, et ses relations avec les autres êtres vivants, plantes ou animaux, peuvent être très complexes. Ainsi, les fourmis Crematogaster Mimosae qui habitent dans les branches des acacias protègent ces derniers en piquant ou mordant les girafes et les éléphants tentant de se nourrir avec les feuilles de l’arbre.

Mais le plus étonnant reste leur capacité à communiquer et à se distinguer entre elles. Dans une colonie, les fourmis se touchent et se sentent pour se comprendre. Chez la plupart des espèces, cette communication s’effectue par le biais de signaux chimiques sécrétés par des glandes dont les combinaisons subtiles composent des messages différents. C’est une des communications les plus complexes et les plus rares du monde animal.

Un insecte à tout faire

On n’imagine pas tout ce que peut faire cette si petite chose. La fourmi participe à réguler l’écosystème, rien que ça ! Par leur réseau de galeries, les nids souterrains créés par les fourmis aèrent et oxygènent la terre et les racines des plantes. L’art de la construction des fourmis draine et renouvelle le sol. Mais ce n’est pas tout : certaines fourmis sont carnivores et mangent énormément d’insectes (14 500 tonnes par an pour les fourmis des Alpes italiennes). Grâce à cela, elles permettent de limiter la pullulation des insectes défoliateurs, assurant à nouveau la protection des plantes et des arbres. Elles peuvent aussi débarrasser les habitations des nuisibles (blattes, rats, serpents) comme c’est le cas pour les fourmis Eciton burchelli d’Amérique du sud.

Vue de l’exposition et des photographies de Stéphane Querbes © A ROBIN-EPPDCSI/Palais de la découverte.

La suite de l’exposition propose d’observer les comportements de ces petites bêtes dans onze élevages. L’un d’entre eux se déploie sur dix mètres de long et se compose de trois points stratégiques (deux « garde-manger » et le nid) reliés par des tunnels de verre. Grâce à cette installation, le visiteur peut examiner les travaux, déplacements et différentes fonctions des fourmis Atta, coupeuses de feuilles et champignonnistes venues de Guyane. On y aperçoit ces minuscules travailleuses porter des morceaux de feuilles pouvant peser jusqu’à 60 fois leur poids se relayer, entrer en contact avec leurs antennes pour se reconnaître ou identifier les odeurs laissées par les autres.

L’exposition se termine par une zone qui passe en revue les particularités de l’anatomie des fourmis pour mieux en dévoiler les variations morphologiques : mandibules, pattes, système digestif, yeux. Sur les murs trônent six immenses portraits de fourmis réalisés par le photographe Stéphane Querbes (à découvrir ici). Au moyen de la super macrophotographie, celui-ci magnifie et révèle l’extraordinaire complexité de l’insecte, que l’œil nu ne pourra jamais discerner. De quoi changer son regard sur ces petites bêtes.

MILLE MILLIARDS DE FOURMIS

15/10/2013 > 24/08/2014

Palais de la découverte

PARIS

Apparues il y a 120 millions d’années, les fourmis sont en réalité plus d’un million de milliards d’individus ! L’exposition Mill...

Exposition terminée
PRESSE
MEMBRES

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE