Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_cercle_4 RENÉ MAGRITTE

21/09/2016 > 23/01/2017

Centre Pompidou - PARIS
expo_cercle_5 CY TWOMBLY

30/11/2016 > 24/04/2017

Centre Pompidou - PARIS

LA NEWSLETTER

Cadeaux de Noël : la « wishlist » d’exponaute

Magali Lesauvage 9 décembre 2013

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

J-15 avant Noël, il est temps de s’inquiéter de vos cadeaux ! Si cette année vous voulez la jouer artistique, exponaute vous propose sa wishlist de 10 objets en lien avec les expos du moment. On s’est adapté aux goûts de chacun, du cousin branché à la maman cinéphile en passant par la petite sœur girly

Pour le cousin branché

Niché dans un habitacle ayant la forme d’une boîte de sardines, cet appareil photo La Sardina, édité par Lomography à l’occasion de l’exposition Raymond Depardon au Grand Palais se glisse facilement dans la poche et peut être sorti à tout instant. Vous avez dit Instagram ? Tss… les vrais branchés ne jurent que par l’argentique. (99 euros)

Pour le papa intello

On connaît Manet, on connaît Bourdieu, on sait moins que le sociologue a écrit sur le peintre, auquel il a consacré ses dernières années de cour au Collège de France. Voici donc un beau pavé de 784 pages inédites, dépliant le thème de la « révolution symbolique » initiée par Édouard Manet dans les années 1860 à 1880. Attention, c’est lourd. (Seuil, 32 euros)

Pour la belle-sœur chic

On trouve parfois de bien curieuses choses dans les boutiques de musées — hormis les carrés de soie aux Nymphéas et les mugs au Scribe accroupi. Le musée des Lettres et Manuscrits propose par exemple ce petit objet (1,5 cm de diamètre) reprenant la forme de la « boule de Moulins » que l’on utilisa beaucoup pendant la guerre de 1870, et dans lequel on peut glisser un message secret. Élégant et mystérieux. (30 euros)

Pour les enfants petits et grands

Avant d’aller voir l’expo Pixar au musée Art ludique, révisez vos classiques avec ce coffret de DVD rassemblant treize films (Toy Story, Wall-E, Ratatouille, Nemo…) produits par le fameux studio d’animation Pixar. De quoi occuper de la meilleure manière qui soit vos jours fériés. (99,99 euros)

Pour la petite sœur girly

Ce qui est ridicule pour les uns est élégant pour d’autres, ne jugeons pas, cela s’appelle la mode. On s’abstiendra donc de tout jugement de goût concernant ce kit de nail art « inspiration cubiste » proposé par Bourjois à l’occasion de l’expo Braque au Grand Palais. La petite sœur aux goûts girly sera ravie — on lui fera cependant remarquer pour sa culture G que Les Oiseaux de Braque ne sont pas du tout cubistes. (8,75 euros)

Pour le neveu étudiant

Connaître son surréalisme sur le bout des doigts, c’est bien le minimum pour quiconque s’intéresse de près à l’art du XXe siècle. On plongera donc tout passionné dans ce Dictionnaire de l’objet surréaliste publié par les éditions Gallimard pour accompagner l’exposition du Centre Pompidou. A comme Affiche, Amour, Analogie… (39,90 euros)

Pour la tante rock’n’roll

Le mouvement punk, tel qu’il est raconté par son verso « arts visuels » dans l’expo de la Cité de la Musique (lire à ce sujet notre entretien avec le commissaire David Sanson), continue de fasciner ceux qui le vécurent en live dans les années 1970-1980, comme ceux qui sont nés bien après la mort du punk. Un mouvement à retrouver en images dans le catalogue (ou à aller voir en vrai grâce à nos places à tarif réduit). (40 euros)

Pour la petite amie fashion victim

La monarchie ne s’est jamais vraiment démodée — du moins son imagerie —, et la toile de Jouy a fait un come-back spectaculaire. Aussi peut-on aujourd’hui arborer sans crainte de retrouver sa tête sur une pique un T-shirt à l’effigie de la reine Marie-Antoinette, d’après un portrait d’Elisabeth Vigée-Lebrun, édité par la RMN. Idée bonus : aller le voir en vrai et se prendre en photo devant au château de Versailles.  (25 euros)

Pour la maman cinéphile

Dans l’œuvre de Pier Paolo Pasolini, on ne saurait choisir quel film faire découvrir en premier (ils sont tous là). Il est typiquement de ces cinéastes dont il est nécessaire de peupler sa filmothèque, chaque nouvelle vision de Médée, Accatone ou Mamma Roma étant une expérience intense. Offrez donc, au choix (et pourquoi pas à chaque Noël), un film de Pasolini (ou un coffret comme celui-ci, 39,99 euros).

Pour l’oncle d’Amérique technophile

Rêvons un peu. C’est un cadeau pour l’instant encore impossible à obtenir (seuls des essais sont envisagés, notamment si vous résidez aux États-Unis). Mais qui sait, dans quelques années offrir des Google Glass à Noël (si l’on a quelques moyens, le prix estimé étant de 1500 dollars, environ 1100 euros) sera peut-être banal. Et comblera sans doute les visiteurs de musées si l’on imagine qu’y soit associé le Google Art Project.

Vous pouvez également aller faire votre marché de Noël dans notre boutique !

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE