Votre action a été enregistrée avec succès !



LA NEWSLETTER

Nouveau record : un Warhol vendu 105 millions aux enchères

Stéphanie Broisat 15 novembre 2013

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

L’emballement du marché de l’art pour l’art contemporain ne semble pas se calmer. Les œuvres atteignent des sommes vertigineuses : un Warhol vient d’être vendu pour la somme de 105 millions de dollars.

©Andy Warhol, Silver Car Crash (Double disaster)

Mercredi 13 novembre, la maison Sotheby’s de New York a annoncé la vente du Silver Car Crash (Double Disaster) d’Andy Warhol, dépassant la ligne symbolique des 100 millions de dollars. Cette œuvre fait partie de la série intitulée Death and Disaster créée par Warhol en 1963, et exposée une seule fois au cours des vingt-cinq dernières années. Les trois autres œuvres de cette série sont conservées dans des musées à New York (Museum of Modern Art), à Vienne (Museum Moderner Kunst) et dans une collection privée.

D’une taille de 2,43 m sur 4 m, le tableau est constitué de deux panneaux. Celui de gauche comporte une sérigraphie de 15 photos du même accident de voiture, tandis que le panneau de droite est un vaste rectangle argenté.

Au lendemain d’un record mondial établi avec la vente d’un triptyque de Francis Bacon pour 142,4 millions de dollars, l’œuvre a été adjugée 105,445 millions de dollars très précisément, battant le précédent record attribué pour la vente d’un Warhol, et qui s’élevait à 71,72 millions de dollars, selon Sotheby’s. En revanche, la célèbre maison de vente aux enchères n’a pas dévoilé l’identité de l’acheteur du Silver Car Crash (Double Disaster) .

La veille chez Christie’s, Coca-Cola (3), qui présente en noir et blanc une bouteille du célèbre soda sur 1,7 mètre de hauteur et 1,3 mètres de largeur, avait été vendue pour 57,3 millions de dollars. Peinte par Andy Warhol en 1962, elle appartenait à un collectionneur depuis presque vingt ans.

L’intérêt pour l’art contemporain ne semble pas mollir, puisqu’au cours de cette même vente de mercredi chez Sotheby’s, une œuvre de Jean-Michel Basquiat, Untitled (Yellow Tar and Feathers), a été vendue environ 25 millions de dollars tandis que A.B. Courbet de Gerhard Richter a trouvé acquéreur pour près de 27 millions de dollars.

Cependant, comme le souligne le magazine Vanity Fair, la famille royale du Qatar aurait acquis en février 2012 une des cinq versions des Joueurs de cartes de Paul Cézanne, pour un montant estimé à environ 250 millions de dollars, pulvérisant de fait la vente du Francis Bacon.

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE