Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 GAUGUIN

11/10/2017 > 22/01/2018

Galeries nationales du Grand Palais

- PARIS

expo_cercle_3 PICASSO 1932

10/10/2017 > 11/02/2018

Musée Picasso - PARIS
expo_cercle_4 IRVING PENN

21/09/2017 > 29/01/2018

Galeries nationales du Grand Palais - PARIS
expo_cercle_5 RUBENS

04/10/2017 > 14/01/2018

Musée du Luxembourg - PARIS

LA NEWSLETTER

Le musée Gustave Moreau fait peau neuve

Stéphanie Broisat 29 juillet 2013

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Le musée national Gustave Moreau, anciennement demeure et atelier du peintre symboliste du même nom, a fermé ses portes pour cinq mois de rénovation et d’expansion. La réouverture au public est prévue pour fin 2014.

©RMN/Stéphane Maréchalle.

Léguée par l’artiste lui-même à l’État français, la maison du quartier de la Nouvelle-Athènes, fait figure d’exception. Transformé dès 1902, quatre ans après la mort de Gustave Moreau, ce musée avait pour vocation de garder aussi longtemps que possible, la somme de travail et d’efforts fournis par l’artiste durant sa vie.

Située rue de La Rochefoucauld dans le IXe arrondissement, cette demeure de trois étages est désormais confiée aux soins des architectes Bernard Bauchet et Sabine Kranz. Il s’agit, dans un premier temps, de restaurer les six pièces du rez-de-chaussée, fermées depuis 2002 pour cause de vétusté. Cette opération permettra d’agrandir le parcours de 80m², pour une collection de près de 400 tableaux, dont une série unique d’aquarelles. Les salles seront refaites à l’identique, attachant un soin tout particulier à redonner ses couleurs d’origine (ocre rouge pour les lambris et papier-peint rose ou grenat pour les murs).

Les réserves au sous-sol, quant à elles, seront rénovées et agrandies par la création d’une extension de 176 m². Véritable cabinet d’arts graphiques, ce lieu permettra la conservation de près de 10 000  dessins de la main du maître ainsi que de près de 3000 photographies et gravures de sa collection personnelle. Ses dessins personnels, au caractère particulier, offrent ainsi une vision globale de toutes ses grandes compositions, depuis l’esquisse préparatoire jusqu’au tableau final.

Le budget de l’opération s’élève à 1,86 million d’euros.

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE