Votre action a été enregistrée avec succès !



LA NEWSLETTER

Les fantômes du Titanic sont à la Porte de Versailles

Stéphanie Broisat 23 juillet 2013

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Entre reconstitutions d’époque et redécouvertes d’objets perdus au fond des mers, l’exposition Titanic au Parc des expositions de la Porte de Versailles est une immersion dans ce qui fut l’un des plus grands drames maritimes du XXe siècle. 

Reconstitution du couloir des chambres de première classe dans l’exposition Titanic au Parc des Expositions de la Porte de Versailles, 2013.

10 avril 1912. La ville de Southampton est en émoi. Le Titanic ne va pas tarder à larguer les amarres pour ce qui sera, sans le savoir, sa seule et unique traversée. Un voyage inaugural en grandes pompes, pour un paquebot à la grandeur et à la puissance jamais égalées. Le défi est de taille, autant pour le constructeur du navire que pour ses actionnaires. Il aura fallu dix mois pour habiller ce géant des mers, dont la taille en longueur équivalait à la hauteur de la Tour Eiffel.

Plus de 3000 charpentiers, ingénieurs, électriciens, plombiers, peintres, chefs mécaniciens, architectes d’intérieurs et artisans de toutes disciplines s’évertuèrent à donner au Titanic toutes les caractéristiques des dernières technologies maritimes de pointe, mais aussi les aménagements les plus somptueux que l’époque pouvait compter. En sa qualité de plus grand navire jamais construit, le Titanic devait dépasser les attentes des passagers les plus riches en matière de luxe et d’opulence.

Cependant, ce paquebot de rêve n’atteignit jamais New York. Sur son chemin, un iceberg lui fut fatal. Dans la nuit du 14 au 15 avril, le bateau coula en plein milieu de l’océan atlantique, provoquant l’une des plus grandes catastrophes maritimes de son temps. Près de 1500 personnes disparaissent dans les flots, morts noyés ou gelés. Ce fait divers défraye la chronique et très vite, la réputation du navire est revue par l’opinion publique, pointant du doigt, entre autres, le nombre de canots de sauvetage qui furent volontairement limités et les carences dans les procédures d’évacuations d’urgences. Ce n’est que le 1er septembre 1985 que l’épave du Titanic est redécouverte au fond des mers par le professeur Robert Ballard. Gisant à 3 843 mètres de profondeur à 650 km au sud-est de Terre-Neuve, le Titanic a gagné un fort regain d’intérêt à la sortie du film de  James Cameron, en 1997, rentrant de fait dans la culture populaire.

© RMS Titanic Inc.

Mémoire collective

Outre un clin d’œil à la scène dorénavant culte entre Leonardo Dicaprio et Kate Winslet à l’avant du bateau, où le visiteur peut imiter ses héros préférés sur un cliché souvenir, l’exposition prend très vite des allures de mémoire collective. Des étapes de sa construction, en passant par les causes du désastre et les campagnes de récupération des vestiges du paquebot, c’est un parcours historique qui nous attend, entrecoupés de reconstitutions et d’objets. L’occasion de gambader le long du couloir des premières classes ou encore d’admirer les tentures d’une chambre d’un riche passager. Une collection d’objets usuels agrémente la visite, allant d’une simple assiette à une brosse à dent. Des objets sans nom ni visage qui retrouvent pourtant, pour certains, leurs propriétaires, au travers d’une galerie présentant des personnalités du navire et leurs effets personnels.

Légère par certains aspects, Titanic ne tombe que très rarement dans l’exposition-spectacle (mais en coûte le prix, avec un tarif exorbitant de 15,90 euros), et montre surtout les principaux protagonistes de l’épopée. Des histoires vécues au travers d’objets uniques tels que ces flacons de parfum appartenant à un fabricant se rendant à New York pour vendre ses échantillons, ou de la porcelaine de Chine portant le logo du fleuron de la White Star Line, la toque d’un cuisinier ou encore le sac de voyage d’un des passagers. Une manière de tisser un lien émotionnel avec toutes ces victimes, pour certains au courage exemplaire, des hommes et des femmes qui redonnent vie à ce navire fantasmagorique.

TITANIC L'EXPOSITION

01/06/2013 > 29/09/2013

Paris expo (Porte de Versailles)

PARIS

L¹incroyable aventure du Titanic débarque à Paris.
À peine entrés, les visiteurs sont immédiatement transportés en 1912 puisqu...

Exposition terminée
PRESSE
MEMBRES

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE