Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_cercle_3 RENÉ MAGRITTE

21/09/2016 > 23/01/2017

Centre Pompidou - PARIS
expo_cercle_4 CY TWOMBLY

30/11/2016 > 24/04/2017

Centre Pompidou - PARIS

LA NEWSLETTER

Les toiles de Picasso, Matisse et Monet volées à Rotterdam ont été brûlées

Stéphanie Broisat 17 juillet 2013

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Souvenez-vous. Dans la nuit du 15 au 16 octobre 2012, le Kunsthal de Rotterdam subissait l’un des cambriolages les plus importants des Pays-Bas. Pas moins de sept œuvres de grands maîtres dérobés, dont un Picasso et un Monet. Ces tableaux auraient été retrouvés en Roumanie, brûlés par la mère du cambrioleur présumé.

Claude Monet, Waterloo Bridge, 1901. Courtesy Fondation Triton.

Près de 200 millions d’euros partis en fumée. Après avoir enterré le larcin de son fils dans le jardin d’une maison abandonnée, Madame Dogaru, prise de panique suite à la perquisition des enquêteurs roumains, décida de brûler les toiles, dans « l’espoir qu’il n’y ait aucune preuve et que les suspects ne puissent pas être condamnés », d’après l’agence de presse Mediafax. A l’aide de bûches, de chaussons en caoutchouc et de pantoufles disséminés dans un poêle, cette dernière a détruit le colis où se trouvaient les tableaux. Pour toute défense, Madame Dogaru déclara : « Après l’arrestation de mon fils en janvier 2013, j’ai eu très peur car j’ai compris que les faits qu’il avait commis étaient très graves ». Aux grands maux les grands remèdes…

Six Roumains, dont Madame Dogaru et son fils, seront jugés pour l’un des plus grands vols d’œuvres d’art du siècle, mais aussi l’un des plus spectaculaires. Malgré la présence d’un système de surveillance technique, il n’avait pas fallu plus de 90 secondes aux voleurs pour commettre leur crime. Tête d’Arlequin de Pablo Picasso, La Liseuse en blanc et jaune d’Henri Matisse, le Waterloo Bridge et le Charing Cross Bridge de Londres signés Claude Monet, Femme devant une fenêtre ouverte, dite la fiancée de Paul Gauguin, l’Autoportrait de Meyer de Haan et Woman with Eyes Closed de Lucian Freud sont sans doute perdus pour toujours.

Mise à jour du 23/07: Lors de son procès lundi, Madame Dogaru serait revenue sur les faits. Elle aurait déclaré n’avoir jamais brûlé les fameuses toiles. Elle ne s’est pas exprimée sur l’endroit où les tableaux pourraient se trouver.

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE