Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 PICASSO 1932

10/10/2017 > 11/02/2018

Musée Picasso

- PARIS

expo_cercle_2 GAUGUIN

11/10/2017 > 22/01/2018

Galeries nationales du Grand Palais - PARIS
expo_cercle_4 ANDRÉ DERAIN, 1904 - 1914

04/10/2017 > 29/01/2018

Centre Pompidou - PARIS

LA NEWSLETTER

« L’Art dans les chapelles » : en Bretagne, l’art contemporain se mêle au sacré

Stéphanie Broisat 8 juillet 2013

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Tout l’été, la Bretagne accueille pour sa 22e édition L’Art dans les chapelles, rendez-vous qui invite une vingtaine d’artistes plasticiens de renommée nationale et internationale, à investir les lieux de culte de la Vallée du Blavet et du Pays de Pontivy. À l’origine de ce projet, une association qui regroupe 19 communes et deux communautés de commune du Centre Bretagne, et qui interroge la relation entre art contemporain et patrimoine.

Daniel Tostivint, Réflexion(s), chapelle Saint-Nicodème, Guénin, L’art dans les chapelles, 2013 © Stéphane Cuisset.

« Comment un artiste peut-il s’insérer dans un édifice qui, fondamentalement, n’a pas besoin de lui ? Des échanges de regards sont-ils possibles entre les fidèles qui ont un usage religieux de la chapelle et les visiteurs qui vont y voir d’abord un lieu d’exposition ? Dans quelle mesure l’œuvre est-elle influencée, ou non, par cet espace singulier, ces matériaux, ces images, ces histoires ? ». Au travers de ces interrogations, Karim Ghaddab, co-directeur artistique de L’Art dans les chapelles, soulève les principaux points de ce rendez-vous, qui, année après année, tente de réinventer et de se réapproprier des pans de l’histoire de la Bretagne afin d’offrir une lecture singulière d’un patrimoine religieux vieux de cinq siècles.

Pour répondre à ces questions, les artistes de l’édition 2013, Virginie Barré, Pierre Labat ou encore Saverio Lucariello sont invités à dialoguer avec un paysage d’exception, où ils doivent prendre en compte non seulement l’histoire et la temporalité des lieux mais également les traces d’interventions passées, des cycles picturaux et sculpturaux anciens aux interventions contemporaines qui s’y sont succédés, comme le souligne Emilie Ovaere-Corthay, co-directrice artistique.

Vingt-cinq chapelles des XVe et XVIe siècles, réparties sur un circuit de 250 kilomètres, sont ouvertes à un public aussi bien de fidèles que d’esthètes. L’Art dans les chapelles propose la découverte de lieux rares, habituellement fermés aux visiteurs, et d’œuvres originales, spécialement créées pour ces bâtisses d’un autre temps. Une balade idéale pour les amateurs d’insolite.

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE