Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 DAVID HOCKNEY

21/06/2017 > 23/10/2017

Centre Pompidou

- PARIS

expo_cercle_2 PORTRAITS DE CÉZANNE

13/06/2017 > 24/09/2017

Musée d'Orsay - PARIS
expo_cercle_3 POUPÉES DES ANNÉES 80

01/04/2017 > 15/09/2017

Musée de la Poupée-Paris - PARIS
expo_cercle_4 ED VAN DER ELSKEN

13/06/2017 > 24/09/2017

Jeu de Paume - PARIS
expo_cercle_5 STEVEN PIPPIN

14/06/2017 > 11/09/2017

Centre Pompidou - PARIS

LA NEWSLETTER

Le British Museum publie un guide de l’art gay

Magali Lesauvage 24 juin 2013

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Alors que la France vient de voter la loi autorisant le mariage pour les couples de même sexe, en art, le thème de l’homosexualité a toujours été présent de manière plus ou moins explicite et quelles que furent les époques. C’est ce que démontre le guide publié par le British Museum de Londres, A Little Gay History.

Bustes d’Hadrien et d’Antinoüs © Londres, British Museum.

Des papyrus d’Égypte à une toile de David Hockney, en passant par un dessin de Michel-Ange, ou un buste de la Rome antique, c’est « l’histoire du désir et de la diversité dans le monde » qui est racontée là par le conservateur Richard Parkinson, spécialiste de l’Ancienne Égypte, à partir des collections du musée universaliste britannique. Il y aborde notamment la séduction entre hommes, la caractérisation de l’homosexualité dans l’Antiquité (quand la bisexualité était chose courante), ou encore le travestissement chez Shakespeare.

Ces divers thèmes sont développés dans une discussion (en anglais) entre Richard Parkinson et plusieurs intervenants. Où l’on apprend notamment que certains collectionneurs de l’Antiquité léchaient leurs statues, que l’image de la poétesse Sappho ornait les médailles de la ville de Lesbos, que la relation passionnelle entre l’empereur Hadrien et le jeune Antinoüs a conduit celui-ci à la noyade dans le Nil (sans doute par son amant lui-même), avant qu’il ne soit célébré ensuite à travers tout l’empire, ou encore que le célèbre Hokusai était fasciné par la beauté masculine.

À découvrir également sur le site du musée, une histoire par l’objet de l’homosexualité, avec certaines œuvres majeurs comme ce couple de Judée daté de 9000 av. J.-C., ou la fameuse Warren Cup montrant des scènes d’homoérotisme.

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE