Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 RENÉ MAGRITTE

21/09/2016 > 23/01/2017

Centre Pompidou

- PARIS

expo_cercle_3 PICASSO – GIACOMETTI

04/10/2016 > 05/02/2017

Musée Picasso - PARIS
expo_cercle_5 SOULÈVEMENTS

18/10/2016 > 15/01/2017

Jeu de Paume - PARIS

LA NEWSLETTER

Le Centre Pompidou mobile, c’est fini

Magali Lesauvage 17 mai 2013

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Faute de moyens, le projet du Centre Pompidou mobile s’interrompra à la fin de l’année. Cette exposition itinérante, née d’une volonté de démocratisation de l’art, a su rencontrer en 18 mois un public certain, mais sans doute pas un certain public – celui des non-habitués des musées. Mais le Centre Pompidou a déjà d’autres projets.

Le Centre Pompidou mobile au Havre © Erik Levilly.

Alain Seban, président du Centre Pompidou, a annoncé vendredi à l’AFP la fin du projet du Centre Pompidou mobile. La raison : le manque d’argent. « Nous arrêtons l’expérience dans la mesure où la situation économique ne nous permet plus d’assurer le financement de l’itinérance du Centre Pompidou mobile », justifie-t-il. Cette initiative d’un musée ambulant sous chapiteau, dont la première édition a eu lieu à l’automne 2011, aura réuni plus de 200 000 visiteurs au cours de ses cinq étapes : Chaumont, Cambrai, Boulogne-sur-mer, Libourne, et enfin Le Havre, où nous constations la qualité de l’exposition présentée (à visiter jusqu’au 22 mai). Le Centre Pompidou mobile rejoindra le 29 juin son ultime étape, à Aubagne, celle de Nantes étant purement et simplement annulée.

Alain Seban ne se veut pas défaitiste, et ajoute : « Nous allons tirer profit de tous ces enseignements pour imaginer d’autres modes de circulation des œuvres », notamment des « Centres Pompidou Provisoires », qui seraient installés pour trois ou quatre ans dans divers lieux, en France et à l’étranger. Ces lieux ne seraient pas nécessairement des structures muséales, mais pourraient être des centres commerciaux ou des monuments historiques, dans lesquels les œuvres seraient installées dans des caissons climatiques sécurisés, comme c’est le cas dans le Centre Pompidou mobile.

On s’était interrogé, dès ses débuts, sur la validité du projet du Centre Pompidou mobile. Certains, comme le site louvrepourtous.fr, ont mis en doute la réussite du projet, affirmant qu’outre les nombreux scolaires conviés, il « attire essentiellement les habitués des musées ». Reconnaissons tout de même au Centre Pompidou d’avoir tenté l’expérience et maintenu une exigence de qualité dans les expositions présentées.

01/01/1970 > 01/01/1970

...

jours avant l'ouverture
PRESSE
MEMBRES

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE