Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_cercle_2 RENÉ MAGRITTE

21/09/2016 > 23/01/2017

Centre Pompidou - PARIS
expo_cercle_3 PICASSO – GIACOMETTI

04/10/2016 > 05/02/2017

Musée Picasso - PARIS

LA NEWSLETTER

La petite-fille de Picasso vend aux enchères deux tableaux estimés à 5 millions d’euros

Maxence Quillon 6 mai 2013

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Marina Picasso, la petite-fille du maître de Guernica, a annoncé qu’elle vendrait chez Sotheby’s à Paris le 6 juin prochain, deux toiles peintes par son grand-père, tirées de son propre fonds. Le bénéfice de la vente, qui pourrait avoisiner les 5 millions d’euros, lui servira à financer des œuvres caritatives destinés aux enfants et aux adolescents en difficulté.

Pablo Picasso, Palette et tête de taureau, 1938 © pablo-ruiz-picasso.net.

Si Marine Picasso a déjà eu l’occasion de céder de gré à gré certaines de ses œuvres, c’est la première fois qu’elle met ainsi aux enchères publiques des tableaux de Pablo Picasso, son grand-père, décédé en 1973.

Il s’agit d’abord de Palette et tête de taureau, peint en 1938, dont la valeur est estimée entre 1 et 1,5 million d’euros. Le tableau révèle « un malaise et un effroi grandissant » à l’approche de la guerre, peut-on lire dans le communiqué de la maison de vente. Le second tableau, Femme assise en robe grise, daté de 1943, représente Dora Maar, l’amante et muse du peintre « en sphinx noir, dans une robe élisabéthaine aux airs d’armure ancienne ». Son prix pourrait atteindre les 3,5 millions d’euros.

Ces tableaux seront les deux pièces majeures de la vente d’Art Impressionniste et Moderne de Sotheby’s le 6 juin prochain à Paris. Seront également mises aux enchères des œuvres de divers artistes surréalistes tels que Giorgio de Chirico, Salvador Dalί ou  Max Ernst. Palette et tête de taureau ainsi que Femme assise en robe grise seront présentés en mai à New York et Moscou, avant de revenir à Paris où ils seront vendus.

La vente d’un Picasso est toujours un évènement dans le monde de l’art, pourtant, l’enjeu humaniste de cette mise aux enchères est plus large. On sait que Pablo Picasso fut un père et un grand-père tyrannique. Marina, fille de Paolo Picasso (lui-même fils de Picasso et d’Olga), née en 1950 à Cannes, a connu la pauvreté et son frère ira jusqu’à se suicider – elle a écrit son histoire dans le livre Grand-père, paru en 2001. Aujourd’hui, les œuvres caritatives qu’elle finance au Vietnam, en Suisse et en France, sont pour elle un moyen de racheter un passé : « Venir en aide aux enfants seuls et aux adolescents en souffrance, dit-elle, pour leur permettre d’être accueillis, entourés d’affection et accompagnés, est l’un des fils directeurs de ma vie. La mise en vente de ces deux tableaux me permettra de soutenir plusieurs structures intervenant dans ces domaines qui me sont chers ».

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE