Votre action a été enregistrée avec succès !



LA NEWSLETTER

Le siège du Parti Communiste célèbre le Brasilia de Niemeyer

Maxence Quillon 27 avril 2013

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Camarades, l’exposition Brasilia, un demi-siècle de la capitale du Brésil vous attend jusqu’au 15 juin place du Colonel-Fabien, au siège du Parti Communiste Français ! C’est la première fois à Paris qu’une exposition célèbre ainsi l’utopie de Brasilia, issue des années 1960, et qui fut l’œuvre de l’urbaniste Lucio Costa et de l’architecte Oscar Niemeyer.

Le Congrès National, au cœur de Brasilia, construit par Oscar Niemeyer © Fabio Colombini.

La société brésilienne Artecultural a conçu et produit Brasilia, un demi-siècle de la capitale du Brésil, pour commérer en 2010 le cinquantenaire de la ville. Depuis, l’exposition a rassemblé plus de 150 000 visiteurs en Espagne, au Portugal, au Chili, en Inde et au Brésil. Elle arrive désormais en France pour raconter l’histoire d’une cité futuriste, bâtie au beau milieu du Planalto Central – le Plateau Central –, au Brésil.

Il était bien naturel que le siège du PCF à Paris, conçu en 1965 par Niemeyer lui-même, accueille l’exposition Brasilia qui prend place au rez-de chaussée de cet édifice de verre et d’acier. Là, de nombreuses photographies d’art et d’histoire, des tableaux, des documents et de multiples objets récemment acquis, retracent l’histoire de la ville nouvelle et des efforts qu’il fallut faire pour la faire émerger du désert.

La scénographie de l’exposition obéit à la chronologie en présentant d’abord la construction de la cité avant d’en montrer des vues récentes. On peut regretter que l’espace n’ait pas été davantage approprié à ce type d’exposition dont le parcours n’est pas toujours très clair ni très bien indiqué. Cela étant, Brasilia, un demi-siècle de la capitale du Brésil présente un triple intérêt historique, architectural et artistique.

Mémorial Juscelino Kubitschek © Fabio Colombini.

Historique, l’exposition présente les premières explorations du Planalto Central en 1882 et montre, sur les photographies en noir et blanc de Jean Mazon, les ouvriers sur le chantier de Brasilia, dans les années 1950. On apprend également quel rôle crucial le président brésilien Juscelino Kubitschek, père fondateur de Brasilia, a pu jouer – une photo le montre pleurant le jour de l’inauguration de la ville, le 21 avril 1960.

Architecturale, l’exposition rend hommage en particulier à Oscar Niemeyer et à son « Style International ». Sur les magnifiques clichés en noir et blanc de Marcel Gautherot, on voit les édifices de l’architecte, encore hérissés des fers du chantier, émerger de brumes fantastiques. On peut examiner également les croquis et plans de l’urbaniste Lucio Costa, ainsi qu’une immense maquette au sol de six mètres de long qui donne un aperçu de la ville d’aujourd’hui. L’exposition insiste sur le lien privilégié que les créateurs de Brasilia ont entretenu avec la France : Niemeyer aimait particulièrement Paris où il s’est réfugié, Lucio Costa est né à Toulon. Quelques lettres manuscrites rappellent en outre l’influence que le Français Le Corbusier a pu exercer sur leurs travaux.

Artistique enfin, l’exposition laisse les artistes contemporains s’approprier la magie futuriste des édifices politiques, culturels et religieux de Brasilia. Les tableaux du peintre français Jacques Benoît prennent ainsi la capitale brésilienne pour décor, et une trentaine de photographies de Fabio Colombini saisissent de façon étonnante la poésie austère de l’art d’Oscar Niemeyer. En 1987, vingt-sept ans ans après son inauguration, Brasilia était inscrite au Patrimoine mondial de l’humanité par l’UNESCO. Aujourd’hui encore, elle continue à fasciner aussi bien ceux qui goûtent son architecture que ceux qui la dénigrent.

BRASILIA

26/04/2013 > 30/06/2013

Espace Niemeyer

PARIS

Exposition hommage à Oscar Niemeyer.

Pour la première fois en France, une exposition exceptionnelle rend hommage au célèbre...

Exposition terminée
PRESSE
MEMBRES

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE