Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 CY TWOMBLY

30/11/2016 > 24/04/2017

Centre Pompidou

- PARIS

expo_cercle_3 RENÉ MAGRITTE

21/09/2016 > 23/01/2017

Centre Pompidou - PARIS
expo_cercle_4 VIVRE !

18/10/2016 > 08/01/2017

Musée de l'histoire de l'immigration - PARIS

LA NEWSLETTER

Après l’expo, un livre présente « Verlaine emprisonné »

Maxence Quillon 25 avril 2013

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Paul Verlaine est la figure du poète maudit, de l’amant impossible, du croyant sans espoir. Le Musée des lettres et manuscrits (MLM) lui rend hommage à Paris, en lui consacrant une exposition, Verlaine emprisonné, que prolonge le catalogue conçu par Gérard Lhéritier, président-fondateur du musée, et Jean-Pierre Guéno, commissaire de l’exposition. 

Paul Verlaine © DR.

Dans le catalogue (co-édité par Gallimard) comme dans l’exposition du MLM, il est question de l’enfermement de Verlaine dans ses « quatre prisons » : enfermé dans son corps qu’il trouve disgracieux, muré dans une vie qui s’écartèle entre le péché et la grâce, enchaîné à une dépendance sans fond à l’absinthe, emprisonné plus d’un an dans une cellule de Belgique après qu’il eut tiré un coup de feu sur Rimbaud.

L’ouvrage offre au lecteur des fac-similés de poèmes manuscrits de Verlaine, des textes poétiques ou en prose d’âmes sœurs, des photographies rares, des dessins, des croquis et des  tableaux de maîtres issus de cette même époque. Se dessine alors la figure d’un poète dont le blasphème est toujours sur le point de se faire imploration. Le catalogue montre le tableau de l’âme verlainienne dans toute son impitoyable cruauté contre elle-même ; il propose également en creux une réflexion sur la création poétique et sur ses sources noires – la souffrance, le dégoût et le vide qui se nourrit de ce qu’on jette en lui pour le combler.

Verlaine emprisonné ponctue l’œuvre du poète en dix principaux chapitres qui suivent le déroulement chronologique de sa vie. Il commence par resituer l’œuvre de Verlaine, poète maudit, parmi celles des autres poètes qui souffrirent comme lui – Villon, Musset, Baudelaire, Rimbaud. Puis, le livre s’arrête sur la prison de verre qu’est l’existence pour Verlaine, sa dépendance à la « fée verte », l’absinthe, puis l’épisode Rimbaud, le coup de feu qui y mit fin et le séjour en prison. L’ouvrage suit Verlaine dans les affres de la solitude et du stupre, puis dans sa fragile renaissance à la foi, qu’il a mise en vers dans Sagesse. Enfin, Verlaine emprisonné propose des tableaux symbolistes et impressionnistes qui montrent par quelles voies esthétiques les contemporains du poète ont pu se libérer ; et il se termine avec une galerie de « Figures de Verlaine » peintes ou photographiées.

De nombreux textes écrits par Jean-Pierre Guéno introduisent les photos et les poèmes. Ils s’adressent souvent directement à Verlaine et à travers lui à tous ses frères damnés, à tous les voleurs de feu qui brûlèrent leurs ailes. Verlaine emprisonné laisse une impression déchirante au lecteur qui entre dans l’existence d’un poète écorché vif, tremblant entre grâce et damnation.

VERLAINE EMPRISONNÉ

08/02/2013 > 05/05/2013

Musée des lettres et manuscrits

PARIS

Le Musée des lettres et manuscrits présente dans l’exposition « Verlaine emprisonné » le recueil Cellulairement de Paul Verlaine (éc...

Exposition terminée
PRESSE
MEMBRES

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE