Votre action a été enregistrée avec succès !



LA NEWSLETTER

Enchères réussies pour la restauration de la fresque de Keith Haring à l’hôpital Necker

Maxence Quillon 19 avril 2013

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Il était question de les supprimer, mais finalement, l’escalier extérieur de l’hôpital Necker et son immense fresque murale, offerte gracieusement par Keith Haring en 1987, seront transformés en une géante sculpture-totem. Une vente caritative, organisée chez Sotheby’s le 17 avril, a réuni les fonds nécessaires pour la restauration de l’oeuvre.

La tour-escalier peinte par Keith Haring, à l’hôpital Necker-Enfants Malades © Nicolas Piet

Mercredi 17 avril, chez Sotheby’s à Paris, une vente exceptionnelle a été organisée par les Hôpitaux de Paris, en association avec le galeriste Jérôme de Noirmont et la Fondation Keith Haring de New York. Vingt-six artistes contemporains ou ayant-droit avaient offert 32 œuvres d’art, dont la vente a réuni les fonds nécessaires à la restauration de la tour-escalier de l’hôpital Necker que Keith Haring avait décorée de ses enfants de couleur dansants.

On trouvait ainsi chez Sotheby’s un Lichtenstein, une photo de Warhol, mais aussi des œuvres de Keith Haring lui-même, ou encore de Jeff Koons, Richard Serra, Yoko Ono, George Condo, Futura 2000, Gérard Garouste ou Fabrice Hyber.

Le pari est désormais gagné et la vente s’est terminée sous les applaudissements d’une salle comble. Serge Morel, le directeur de l’hôpital Necker, a annoncé que la « tour » Keith Haring pourra être rénovée dès 2014. Cette vente, qui a permis de réunir 391 000 euros, est le point d’orgue d’une opération de mécénat commencée en 2011 et qui avait déjà accumulé 550 000 euros.

Sotheby’s n’a pas voulu prendre de commission sur les ventes, dont les bénéfices ont été intégralement reversés à l’hôpital Necker, au profit exclusif de la restauration de la fresque. Ces travaux rentreront néanmoins dans le projet plus vaste de la transformation de l’hôpital Necker. La tour-escalier devrait se métamorphoser en une sculpture-totem de 27 mètres de haut, entourée d’un jardin d’un hectare qui prendra place au cœur du complexe hospitalier.

La fresque de Necker avait souffert des intempéries et de l’usure du temps, et sa rénovation est un événement qui n’est pas anodin si l’on a à l’esprit que l’artiste américain avait une affection particulière pour Paris et pour la cause des enfants malades. C’est en effet la seule peinture extérieure monumentale que Keith Haring a peinte en France, et il a choisi de la réaliser au cœur de Necker, le premier hôpital pédiatrique au monde, créé en 1802. L’artiste confiait : « Il n’y a rien qui me rende plus heureux que de faire sourire un enfant. La raison pour laquelle un bébé est devenu mon logo, ma signature, est que c’est l’expérience la plus positive, la plus pure que contienne l’expérience humaine ».

KEITH HARING

19/04/2013 > 18/08/2013

Musée d’Art moderne de la Ville de Paris (MAM)

PARIS

L’exposition Keith Haring (1958 – 1990) présentée au Musée d'Art moderne de la Ville de Paris permettra d’appréhender l’importan...

Exposition terminée
PRESSE
MEMBRES

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE