Votre action a été enregistrée avec succès !



LA NEWSLETTER

Le Rijksmuseum d’Amsterdam rouvre (enfin) ses portes

Maxence Quillon 11 avril 2013

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Après une douzaine d’années de restauration et d’atermoiements, le nouveau Rijksmuseum (prononcez « réiksmuséom ») d’Amsterdam, sera inauguré le 13 avril prochain, en présence de la reine Béatrix des Pays-Bas. Il dévoilera aux visiteurs les 8000 tableaux et objets d’art que ses 80 salles rénovées exposent.

Le Rijksmuseum d’Amsterdam © skift.com.

En grande partie fermé au public depuis 2003, le musée a été restauré notamment en raison de la présence d’amiante. Quelque 375 millions  d’euros auront été nécessaires pour lui redonner son lustre d’antan. Construit en 1885, dans un style néogothique flamand, par l’architecte Pierre Cuypers, le Rijksmuseum a fini par se débarrasser de toutes les constructions et décors parasites qui l’encombraient – des étages construits dans les cours intérieures, des cloisons ajoutées et surtout un badigeon gris clair qui recouvrait les murs de brique, les moulures, les mascarons.

Les architectes espagnols Cruz y Ortiz ont décidé de retrouver les couleurs d’origine. Ils ont ajouté trois petits bâtiments dans les jardins et ont décidé de dégager les deux grandes cours intérieures pour en faire un vaste atrium de 2330 m2. En outre, les deux nouveaux grands plafonds du musée ont été ornés de 47 000 étoiles, peintes in situ par l’artiste lauréat du Turner Prize, Richard Wright. La bibliothèque Cuypers, la plus grande du pays, rouvrira également ses portes aux visiteurs du musée.

Le nouvel atrium du Rijksmuseum © Jannes Linder. Courtesy Rijksmuseum.

L’agence française Wilmotte et associés a réalisé la muséographie des 80 pièces du musée qui accueillent désormais 8000 œuvres restaurées. L’agencement des œuvres mélange tableaux, sculptures et pièces de mobilier d’une même époque. Le Rijksmuseum déroule ainsi un parcours chronologique de 1,5 kilomètres, du Moyen Âge au XXe siècle, où les toiles et les objets d’art rassemblés témoignent d’une période de l’histoire et de l’art. Il offre à la contemplation des visiteurs les tableaux d’artistes tels que Jan Van Scorel, Veermer, Jan Ekels, Van Gogh, Mondrian et bien sûr Rembrandt dont le chef-d’œuvre – La Ronde de nuit (1642) – a retrouvé sa place dans la salle d’honneur qui fut, dès l’origine, construite pour lui.

« Le Rijksmuseum est à la veille d’une nouvelle page de son histoire », a déclaré le directeur du musée Wim Pijbes et la presse salue la restauration de l’édifice – à part quelque voix discordantes, dont Libération pour qui cette « rénovation interminable n’est sans doute pas à la mesure de la joie escomptée ». Le musée attend deux millions de visiteurs durant la première année, soit deux fois plus qu’avant sa fermeture.

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE