Votre action a été enregistrée avec succès !



LA NEWSLETTER

Un nouveau Caravage identifié à Londres

Maxence Quillon 4 avril 2013

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Les Tricheurs du Caravage donnent bien du fil à retordre. On se souvient qu’en 2006, sir Denis Mahon a acheté, chez Sotheby’s à Londres, une copie du célèbre tableau. La toile serait finalement de la main du maître lui-même, mais le débat entre les experts n’est pas clos.

Le Caravage, Les Tricheurs, peint vers 1595 © Kimbell Art Museum

On connaît la version originale des Tricheurs du Caravage, peinte vers 1595, dûment identifiée et qui repose en paix au Kimbell Art Museum de Fort Worth. Lorsque sir Denis Mahon acquiert en 2006 une deuxième version du tableau, il pressentait qu’elle avait été peinte, également, par le maître lombard. Le journal anglais The Art Newspaper vient de révéler que l’intuition de l’éminent collectionneur aurait été juste, même si l’attribution du tableau reste controversée.

Denis Mahon a toujours cru en l’authenticité de son tableau ; il a même souhaité l’offrir à l’Ashmolean Museum d’Oxford, qui refusa de l’accueillir pour ne pas avoir à l’attribuer explicitement au Caravage. Foin, la toile fut prêtée à différents musées italiens et, depuis la mort de Denis Mahon en 2011, elle appartient à Orietta Benocci Adam, une amie proche du collectionneur.

Cela étant, le débat entre les experts reste ouvert. Certains grands spécialistes italiens soutiennent que cette version des Tricheurs est bien du Caravage – citons  Antonio Paolucci, directeur des Musées du Vatican, et Mina Gregori, historienne spécialiste de l’art florentin ; mais d’autres chercheurs, comme Sebastian Schütze, professeur d’histoire de l’art à l’Université de Vienne, déclarent que le tableau de Denis Mahon n’est qu’une excellente copie. Gageons alors que les experts finiront par se mettre d’accord et nous saurons enfin si ce dernier Tricheur n’a pas menti…

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE