Votre action a été enregistrée avec succès !



LA NEWSLETTER

Le Salon du livre ne laisse pas l’art de côté

Laura Heurteloup 22 mars 2013

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Le Salon du livre a ouvert ses portes aujourd’hui. Professionnels et passionnés se retrouvent chaque année Porte de Versailles pour explorer un milieu en pleine mutation et qui offre, malgré tout, une part belle à l’art.

Livre d’heures à l’usage de Rome ou « Heures de Petau », vers 1500–1510 © Musée des lettres et manuscrits

Art Square, nouvel espace

Pour la première fois cette année, le Salon du livre inaugure son Art Square, un espace réunissant Village des arts, Trésors de livres et un collectif de libraires de livres anciens. Le public pourra assister à des démonstrations de relieurs, animées notamment par Véronique Sala Vidal. Une occasion de découvrir un artisanat d’exception en voie d’extinction et d’apprendre quelques secrets de fabrication. A noter également la présence de galeries d’art qui collaborent avec des artistes et des maisons d’édition indépendantes.

Une exposition du musée des lettres et manuscrits

Le musée des lettres et manuscrits expose au Salon du livre Six siècles d’art du livre, des incunables aux premiers livres d’artiste. Cette présentation chronologique donne à voir des trésors d’histoire. Livres d’heures médiévaux ornés et portulans rendent hommage à cette fabrication minutieuse, véhicule de savoir. Pour accompagner cette exposition exceptionnelle, une conférence animée par Pascal Fulacher, conservateur du Musée des lettres et manuscrits de Paris et rédacteur en chef du magazine Plume retracera l’histoire du livre et de son évolution en accord avec la progression des savoir-faire.

Du côté des mangas

Loin d’être une représentation littéraire de seconde zone, le manga est un genre importé du Japon qui a trouvé en France son deuxième plus grand lectorat. Le Manga Square accueille cette année des auteurs renommés : Hikaru Nakamura, Li Kunwu, Fuyumi Soryo ou encore Takehiko Inoue qui reviendront tous sur leurs parcours de mangaka et entraîneront le public dans la création d’un manga de A à Z. Pour parfaire le tout et souligner une tendance qui révolutionne non seulement une pratique de lecture mais également une  mode vestimentaire, l’association Sohei organise un défilé de cosplayers, ces fans qui s’habillent comme leur héros de mangas.

Du côté de la bande dessinée

Quatre expositions sont dédiées à la bande dessinée. Titeuf fête ses vingt ans reviendra en compagnie de son auteur Zep sur son personnage fétiche, cet tête blonde aux blagues douteuses. Un autre anniversaire, celui de Spirou qui fête ses 75 ans. Pour l’occasion, 200 dessins de La Galerie des illustres réalisés par de grands noms du crayon comme Tardi, Annie Goetzinger, Pascal Rabaté ou encore Nicolas de Crécy qui ont à la demande du rédacteur en chef du Journal de Spirou offert leur vision personnelle du personnage de Spirou. Il n’est bien sûr pas question de bande-dessinée sans comics. L’éternel homme d’acier Superman a lui aussi droit à son anthologie ainsi qu’Arleston créateur d’une des plus grandes séries « fantasy humoristique » : Lanfeust de Troy.

 

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE