Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 CY TWOMBLY

30/11/2016 > 24/04/2017

Centre Pompidou

- PARIS

expo_cercle_3 SOULÈVEMENTS

18/10/2016 > 15/01/2017

Jeu de Paume - PARIS

LA NEWSLETTER

Les super-héros s’exposent à Washington

Laura Heurteloup 14 mars 2013

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Plus qu’une culture populaire, les super-héros deviennent un patrimoine à part entière en faisant leur entrée au National Museum of American History de Washington. Donnés par la société Warner Bros., les costumes et accessoires de Batman, Catwoman et Superman s’exposent.

George Clooney interprète le personnage de Batman dans Batman et Robin (1997). Son masque est exposé au National Museum of American History de Washington © DR.

Warner Bros. a décidé de faire don au National Museum of American History de Washington d’une trentaine de costumes et accessoires ayant servis pour treize films réalisés entre 1942 et 2005. Ces objets viennent rejoindre la collection Popular Entertainment, déjà riche d’un œuf d’Alien, des chaussons rouges de Judy Garland, des gants de Marilyn Monroe, de la cape d’invisibilité d’Harry Potter ou encore du costume de Clint Eastwood dans Impitoyable.

Personnages héroïques de comics, les super-héros ont vu leurs histoires adaptées au cinéma. Depuis le premier long-métrage du genre, Superman réalisé en 1978 par Richard Donner, jusqu’au dernier carton, Avengers réalisé par Joss Whedon, le public américain y voit un message patriotique rassurant et plein d’espoir pour l’avenir. Ces êtres à l’apparence humaine protègent la population du mal et conservent le monde à l’abri de toute hostilité.

Pour Olivier Delcroix, auteur des Super-héros au cinéma et journaliste au Figaro, « les Américains ont besoin de se rassembler derrière des figures héroïques, des étendards capables de franchir tous les obstacles. […] Dessinés par des ouvriers, on les imprimait sur du mauvais papier, de la pulpe de bois. Mais cette jeune nation a eu besoin d’inventer une mythologie pour construire son histoire ». Des propos appuyés par John Gray, directeur du musée : « Pour raconter l’histoire des États-Unis, nous cherchons des pièces qui ont marqué leur temps et les costumes de cinéma en font bien sûr partie ».

Les visiteurs pourront désormais admirer la combinaison de cuir noir de la séduisante Catwoman, porté par Halle Berry, la cape de Superman, le masque porté par George Clooney dans le Batman et Robin (1997) réalisé par Joel Schumacher, mais aussi l’un des tickets d’or permettant d’accéder à l’antre sucrée de Charlie et la chocolaterie de Tim Burton et l’une des marionnettes des Gremlins 2, la nouvelle génération de Joe Dante.

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE