Votre action a été enregistrée avec succès !



LA NEWSLETTER

La National Gallery de Londres organise une tournée de chefs-d’œuvre

Laura Heurteloup 13 mars 2013

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Les musées européens cherchent de plus à plus à faire sortir les collections de leurs murs pour faciliter la rencontre avec le public. C’est au tour de la National Gallery de Londres d’organiser sur trois ans un « Masterpiece Tour » comprenant des œuvres de Manet, Canaletto et Rembrandt.

De gauche à droite : Edouard Manet, L’exécution de Maximilien, 1867. Canaletto, La régate sur le Grand Canal, vers 1732. Rembrandt, Autoportrait à l’âge de 63 ans, 1669. Londres, National Gallery.

La National Gallery de Londres a décidé, avec le soutien de la maison de ventes Christie’s, de faire voyager, de 2014 à 2016, une partie de ses collections dans des musées et galeries du Royaume-Uni. La direction souhaite que les Britanniques puissent avoir accès à l’art  à travers trois chefs-d’œuvre : L’Exécution de Maximilien de Manet (1867), La régate sur le Grand Canal de Canaletto (vers 1732) et Autoportrait à l’âge de 63 ans de Rembrandt (1669).

Pour Nicholas Penny, directeur de la National Gallery, le musée « a été créé pour le public britannique, mais certains trouvent cela difficile et coûteux de se rendre à Trafalgar Square. Il est maintenant plus facile et moins cher de prendre l’avion en partant d’une ville européenne pour venir à Londres, que d’y arriver en bus ou en train d’une ville située à seulement une centaine de miles ». Il était donc important de faire voyager les œuvres et d’accorder au public un moment privilégié avec chacune d’elle. Ainsi, la National Gallery a-t-elle choisi de présenter une toile par an pour une durée de six semaines non-consécutives, entre les mois de janvier et juillet. La tournée commencera avec L’Exécution de Maximilien de Manet pour se clôturer avec l’Autoportrait à l’âge de 63 ans de Rembrandt. La National Gallery est actuellement toujours à la recherche de neuf galeries et musées pour accueillir cette tournée artistique.

On est tout de même bien loin du Centre Pompidou mobile (en ce moment au Havre) qui parcourt la France depuis octobre 2011 pour « aller au devant de ceux qui ne vont jamais au musée », mais qui à en croire les chiffres attirerait finalement plutôt un public d’habitués.

 

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE