Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 CY TWOMBLY

30/11/2016 > 24/04/2017

Centre Pompidou

- PARIS

expo_cercle_3 SOULÈVEMENTS

18/10/2016 > 15/01/2017

Jeu de Paume - PARIS

LA NEWSLETTER

Restrictions budgétaires : Le Louvre retarde ses travaux

Laura Heurteloup 13 décembre 2012

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Suite aux restrictions budgétaires annoncées par Aurélie Filipetti à la rentrée dernière, les musées doivent revoir leurs projets à la baisse. Expositions temporaires, travaux, renouvellement de la médiation… L’affinage est global et commence dès maintenant. Le Louvre en fait déjà les frais en retardant le projet de réaménagement du grand hall d’accueil, lieu d’effervescence constant au bord de la saturation.

Projet pour la Pyramide du Louvre proposé par l’Agence Search © Agence Search

Edward Hopper, Canaletto à Venise, Tim Burton, Dalì… Les expositions parisiennes font le plein tous les ans dans les différents lieux dédiés de la capitale : Grand Palais, Cinémathèque française, BnF, Musée d’Orsay, Centre Pompidou et bien entendu le musée du Louvre. Ce dernier, où l’accueil du public devient de plus en plus compliqué, est au bord de la saturation.

Pour remédier au problème et faciliter l’accès au site (billetterie, collections, sanitaires…), un budget avait été débloqué – 70 millions d’euros sur quatre ans – pour réaménager le grand hall d’accueil situé sous la Pyramide, figure emblématique du paysage architecturale parisien, imaginée par Ieoh Ming Pei. Mais face aux dures réalités économiques, le projet est repoussé. Il serait pourtant le bienvenu. En 2012, 9 millions de visiteurs sont venus au Louvre et les vacances de Noël approchant, le chiffre devrait encore augmenter, sans oublier les boutiques attractives du Carrousel, très prisées en cette période et qui attirent une foule massive.

Cette nouvelle respiration, confiée à l’Agence Search (qui a réalisé les aménagements intérieurs du BAL, à Paris), prévoyait notamment la création de nouveaux espaces éducatifs, le réaménagement des espaces sous la Pyramide, des zones d’accueil et d’information dans les salles, de tout nouveaux vestiaires ainsi que la création d’une nouvelle librairie dans l’Allée du Grand Louvre.

Pour le moment, seul l’accueil des groupes va être revu ainsi que l’organisation des files d’attente, qui tendent à être réduites par la mise en place des e-billets, que les visiteurs pourront acheter sur Internet et télécharger sur leurs téléphones. Hervé Barbaret, administrateur générale du Louvre, a confié au Figaro : « Petit à petit, nous arriverons à nos fins, car même si les touristes se déclarent satisfaits de leur visite, nous savons qu’un jour les conditions de visite ne seront plus optimales ».

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE