Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 CHRISTIAN DIOR

05/07/2017 > 07/01/2018

Les Arts Décoratifs

- PARIS

expo_cercle_2 POUPÉES DES ANNÉES 80

01/04/2017 > 15/09/2017

Musée de la Poupée-Paris - PARIS
expo_cercle_3 WALKER EVANS

26/04/2017 > 14/08/2017

Centre Pompidou - PARIS
expo_cercle_4 COSTUMES ESPAGNOLS

21/06/2017 > 24/09/2017

Maison de Victor Hugo - PARIS
expo_cercle_5 ED VAN DER ELSKEN

13/06/2017 > 24/09/2017

Jeu de Paume - PARIS

LA NEWSLETTER

Canaletto : le musée Maillol attaque le quotidien « Libération » pour diffamation

Laura Heurteloup 7 décembre 2012

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

L’exposition Canaletto à Venise du Musée Maillol (jusqu’au 10 février 2013) remporte un franc succès – tout comme celle du musée Jacquemart-André (lire notre article comparatif). Les articles qui y sont consacrés fleurissent, mais un en particulier a éveillé l’attention des responsables de la Fondation Dina Vierny, qui héberge le musée.

L’article « Canaletto, avec vue sur les lacunes » publié par Vincent Noce dans le quotidien Libération est considéré comme diffamatoire. Ce dernier évoque notamment des « datations discutables », l’exposition de « pièces de mauvaise qualité et même de faux », « un médiocre portrait dont rien ne dit qu’il s’agit du visage de Canaletto » ou encore un catalogue qui « compte  de sérieuses lacunes, dans les historiques ou les renvois à des pages de livres qui n’existent pas… ».

Le journal fait l’objet d’une citation à comparaître devant la 17e chambre du tribunal correctionnel de Paris, spécialisée dans les affaires de presse. Le musée réclame 100 000 euros de dommages et intérêts.

Exposition Canaletto à Venise au Musée Maillol © Antoine Manichon.

 

CANALETTO À VENISE

19/09/2012 > 10/02/2013

Musée Maillol – Fondation Dina Vierny

PARIS

Canaletto, c’est la clarté limpide d’un homme fidèle à l’esprit des Lumières. L’exposition «Canaletto à Venise» réservera un...

Exposition terminée
PRESSE
MEMBRES

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE