Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_cercle_2 RENÉ MAGRITTE

21/09/2016 > 23/01/2017

Centre Pompidou - PARIS
expo_cercle_3 PICASSO – GIACOMETTI

04/10/2016 > 05/02/2017

Musée Picasso - PARIS

LA NEWSLETTER

Une statue en or de Douglas Gordon volée chez Christie’s

Laura Heurteloup 5 décembre 2012

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

C’est le branle-bas de combat à la maison de ventes Christie’s depuis le vol, en novembre dernier, de la statue en or The Left Hand and the Right Hand Have Abandoned One Another de Douglas Gordon. Un incident dont l’artiste n’a eu vent que seize jours plus tard.

Douglas Gordon, The Left Hand and the Right Hand Have Abandoned One Another, sculpture, 2007 © Douglas Gordon Studio.

La maison de ventes Christie’s, pourtant à la pointe en matière de sécurité, a été victime, début novembre (date non précisée), d’un vol dans un de leurs entrepôts de stockage de Westminster. L’objet dérobé est une statue en or de l’artiste écossais Douglas Gordon, The Left Hand and the Right Hand Have Abadoned One Another, composée de deux mains séparées dont le précieux métal est estimé à 300 000 euros.

L’artiste n’a été informé de la disparition de son œuvre que seize jours plus tard : « Apparemment, je suis la dernière personne de la chaîne à en avoir pris connaissance… Mis à part le caractère outrageant d’un tel vol survenu chez Christie’s, je reste le propriétaire et créateur de l’œuvre », a-t-il déclaré (Le Journal des Arts). Scotland Yard a été appelé une semaine après. Pour le moment, rien ne semble expliquer ce contre-temps mais pour Douglas Gordon, désespéré, une chose est certaine, la statue a déjà été refondue.

En temps normal, cette œuvre est conservée à Paris, à la galerie Yvon Lambert (en juillet dernier, le galeriste a signé une donation de 550 œuvres à l’Etat français), mais elle avait fait l’objet d’une présentation chez Christie’s dans le cadre d’une exposition de sculpture contemporaine à Waddeston Manor dans le Buckinghamshire. En attendant son transfert à Tel Aviv pour une exposition prévue en janvier 2013, elle reposait entre les mains de la maison de ventes londonienne.

Les amateurs d’art feraient-ils leur liste de Noël en volant dans les galeries ? La galerie Schmit, tout comme Christie’s, semble elle aussi dans la ligne de mire de cambrioleurs informés. Vendredi 30 novembre, entre 14h et 14h30, l’aquarelle Les Arabes d’Oran de Delacroix, estimée à 650 000 euros, a été dérobée. L’enquête de la brigade de répression du banditisme est en cours.

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE