Votre action a été enregistrée avec succès !

Publiez une expo

Magazine » Instantanés

expo_une_favori
expo_cercle_1 INSIDE

11/10/2014 > 11/01/2015

Palais de Tokyo

- PARIS

expo_cercle_3 HOKUSAI

01/10/2014 > 18/01/2015

Galeries nationales du Grand Palais - PARIS
expo_cercle_4 WILLIAM EGGLESTON

09/09/2014 > 21/12/2014

Fondation Henri Cartier-Bresson - PARIS
expo_cercle_5 GARRY WINOGRAND

14/10/2014 > 08/02/2015

Jeu de Paume - PARIS

375 millions de dollars, record historique de ventes chez Sotheby’s

Laura Heurteloup 16 novembre 2012

La période est propice aux ventes aux enchères, à en croire les derniers résultats communiqués par Christie’s pour Warhol, et maintenant Sotheby’s, dont la vente de peintures d'après-guerre a atteint mardi dernier un total de 375 millions de dollars, avec notamment un record pour une toile de Mark Rothko.

La vente aux enchères du tableau de Mark Rothko, No.1 (Royal Red and Blue) 1954 © Los Angeles Times.

Cette semaine est riche en émotions et en transactions dans le marché de l’art... Après la vente exceptionnelle d’une partie des collections de la Fondation Warhol chez Christie’s, c’est au tour de la maison de ventes Sotheby’s de récolter les bénéfices d’une vente qui n’a jamais atteint un tel niveau, depuis sa création en 1744 : 375,3 millions de dollars soit 295,1 millions d’euros.

Un record rendu possible par la présence dans le catalogue de quelques pépites, notamment le No.1 (Royal Red and Blue) peint par Mark Rothko en 1954, et décrit par Sotheby’s comme « le chef-d’œuvre de grande envergure et précurseur de l’artiste », maître de l’expressionnisme abstrait américain. Acquis en 1974 pour 325 000 dollars, et estimé aujourd’hui à 50 millions de dollars, il a été vendu, après une bataille prolongée entre les acheteurs, à 75,1 millions de dollars (59 millions d’euros). Malgré sa valeur, cette transaction ne détrône pas la vente chez Christie’s à 86,9 millions de dollars du tableau Orange, Red, Yellow, peint par l’artiste en 1961.

Mais Mark Rothko n’était pas le seul à attirer l’attention des acquéreurs mardi soir, 13 novembre. Le Number 4 de Jackson Pollock s’est envolé à 40,4 millions de dollars (31 millions d'euros) pour une estimation entre 25 et 50 millions de dollars. La vente aux enchères présentait aussi des œuvres de Warhol dont Suicide, sérigraphie sur papier, achetée par le marchand français Philippe Ségalot pour 16,3 millions de dollars (12,7 millions d’euros), doublant la mise de départ. Une toile du britannique Francis Bacon, Pope, s’est également vendue au-delà des estimations de départ (entre 18 et 25 millions de dollars) à 29,8 millions de dollars (23,3 millions d'euros).

 

AJOUTER UN COMMENTAIRE