Votre action a été enregistrée avec succès !

Publiez une expo

Magazine » Instantanés

expo_cercle_2 GARRY WINOGRAND

14/10/2014 > 08/02/2015

Jeu de Paume - PARIS
expo_cercle_3 FRANK GEHRY

24/10/2014 > 16/03/2015

Fondation Louis Vuitton - PARIS
expo_cercle_4 HOKUSAI

01/10/2014 > 18/01/2015

Galeries nationales du Grand Palais - PARIS
expo_cercle_5 PARIS MAGNUM

12/12/2014 > 28/03/2015

Hôtel de Ville de Paris - PARIS

Journées du patrimoine : pour vivre heureux, vivons cachés

Magali Lesauvage 11 septembre 2012

Ce week-end ont lieu les Journées du patrimoine, avec un thème très excitant, les « Patrimoines cachés ». De quoi faire oublier, pour quelques jours, l'arrêt de nombreux projets par le ministère de la Culture.

Grotte du Sorcier, Saint-Cirq, Dordogne © DR.

Dans un entretien au journal Le Monde, Aurélie Filippetti, ministre de la Culture et de la Communication, annonçait lundi 10 septembre un coup d'arrêt donné à plusieurs projets culturels lancés sous l'ère Sarkozy : report des travaux du Grand Palais, interruption des chantiers de la Maison de l'Histoire de France, du musée de la photographie à l'hôtel de Nevers (qui devait être géré par le Jeu de Paume), du centre d'art pariétal Lascaux 4, de la salle supplémentaire de la Comédie-Française et d'un grand centre des patrimoines à Cergy (qui devait rassembler les réserves de plusieurs grands musées et le centre de recherche et de restauration des musées de France). Le tout pour une économie avoisinant le milliard d'euros. Sont maintenus certains chantiers déjà avancés, tels ceux du MuCEM, à Marseille, et du musée Picasso, à Paris, tandis que, selon l'AFP, Monumenta pourrait être ajourné en 2013.

Alors que certains s'en offusquent, et que d'autres saluent le « courage » d'une décision salvatrice, on fêtera gaiement ce week-end le patrimoine national, avec les 29e Journées du Patrimoine. Et cette année un beau thème, celui des « Patrimoines cachés », qui invite à pousser quelques portes affranchies.

Du patrimoine souterrain (habitats troglodytes de Dordogne, anciennes carrières de Cambrai, catacombes de Paris...), aux archives et réserves (Conservatoire d'anatomie de la Faculté de Médecine de Montpellier, réserves du Centre national du Costume de scène de Moulins, archives SNCF...), on pourra se délecter de trésors cachés d'une grande diversité.

Certains iront explorer les patrimoines enfouis – grottes ornées du Quercy ou chantier de fouilles de l'ancien jeu de paume, au château de Versailles –, d'autres se souviendront, au contact du patrimoine militaire et des stigmates de la guerre (bunkers des côtes atlantiques et tranchées de l'Est).

On pourra également prendre un peu de hauteur pour voir la France autrement, en accédant aux châteaux fortifiés surplombant le paysage ou aux toits des cathédrales, ou au contraire plonger dans les coulisses de l'Opéra, s'incruster dans un cloître ou se faufiler dans les cours intérieures d'hôtels particuliers. Cachés, mais heureux.

AJOUTER UN COMMENTAIRE