Votre action a été enregistrée avec succès !
hide_fb

Inscrivez-vous gratuitement sur exponaute et ne ratez plus jamais une exposition

Publiez une expo

Magazine » Voir + loin

« Ça serait bien pour décorer, mais je ne monterais pas dessus » : quand les enfants parlent des œuvres

Alice Poujol 7 septembre 2012

Le site américain Audio Hack Tour a enregistré les réactions d’enfants devant les plus célèbres œuvres de la collection permanente du MoMA de New York. Nous avons sélectionné les meilleurs passages de ce projet baptisé MoMA Unadulterated.

Stella, Autum, Miles, Wyatt et leurs amis ont beaucoup de choses à dire sur les œuvres. Ces quinze enfants âgés de trois à dix ans peuvent fixer le prix d’une pièce (un dollar pour Twin de Robert Ryman), ou imaginer sa fabrication (« Une maman robot qui aurait pondu un œuf » pour le Compact Object  de Natsuyuki Nakanishi). Ils ont aussi quelques suggestions à donner aux artistes (« J’aurais ajouté plus de couleurs, et peut-être aussi d’autres formes et je l’aurais fait plus grand », pour Gibraltar d’Alexandre Calder) ou des commentaires à faire sur les goûts des grandes personnes (« Peut-être que c’est parce que les adultes aiment tout ce qui est de la même couleur… » pour le Felt Suit de Joseph Beuys).

Ils ne reconnaissent ni Marilyn, ni Elvis, mais trouvent des parallèles entre Justin Bieber et une toile de Roy Lichtenstein, mais ils savent très bien qui est Einstein (« Il était dyslexique. – Ah bon ? Je croyais qu’il était juif ! ») et ont pas mal de suite dans les idées. Cet adorable audio tour en anglais peut être écouté et téléchargé ici.

Voici la traduction de quelques morceaux choisis…

À propos de : Barnett Newman, Vir Heroicus Sublimis, 1950-1951

« C’est juste un grand morceau de papier avec quatre lignes dessus. »

« Ce n’est pas très intéressant. »

« Je pense que c’est stupide. — Je ne pense pas que ça soit si stupide parce que personne d’autre ne va se dire : "Hé ! Si je faisais une peinture rouge avec deux lignes dessus ?" »

« Donc il veut montrer qu’on peut faire ce qu’on veut avec l’art et qu’il n’y a rien de mal à ça. »

« Peut-être que c’est fait à l’ordinateur ou quelque chose comme ça. — Probablement pas, parce que c’est vraiment grand, je ne pense pas que je puisse le sortir de mon imprimante, ou de l’imprimante de n’importe qui d’autre. — Et pourquoi pas une imprimante géante ? — Hum… Je sais pas… Je n’ai vu d’imprimante géante nulle part. »

À propos de : Ellsworth Kelly, Running White, 1959

« Si tu sautes du noir dans le blanc, tu vas être propulsé dans une autre dimension. »

« Si tu essayes de regarder dans l’autre monde, tout sera bizarre avec des monstres et d’autres trucs comme ça. »

« Donc tu es genre nulle part et tu ne sais pas où tu es et il fait tout noir, mais après tu vois ces spirales blanches et tu sautes dedans et tu glisses dessus et après tu es de retour dans ton monde. »

À propos de : Jean Tinguely, fragment de Hommage à New York, 1960

« Ça ressemble à une licorne. »

« Ça a l’air plutôt dangereux, parce qu’il n’y a pas de ceinture de sécurité et ce drapeau pendouille donc il pourrait tomber sur ta tête et après tu ne pourrais plus rien voir et tu pourrais te cogner contre quelque chose. »

« En descente, ça roulerait à environ 100 km/h, mais en montée ça roulerait à 15 km/h et sur du plat ça irait à 30 km/h. »

« Euh... je pense que ce sont juste des bouts d’ordures qui, si on ne les avait pas mises ensemble, seraient juste des ordures. »

« Ça serait bien pour décorer, mais je ne monterais pas dessus. »

 

AJOUTER UN COMMENTAIRE