Votre action a été enregistrée avec succès !

Publiez une expo

Magazine » Instantanés

En Espagne, une restauration amateur défigure un portrait du Christ

Alice Poujol 22 août 2012

Le Centre d’études de Borja, en Espagne, a découvert qu’un restaurateur amateur avait entièrement « revisité » une peinture murale du Christ.

Le scénario est digne de Mr. Bean (souvenez-vous de cette séquence avec La Mère de Whistler). Il est difficile de retrouver dans les traits du nouveau Christ l’original, peint par l’artiste Elias Garcia Martinez au XIXe siècle sur les murs du Sanctuaire de la Miséricorde, une petite église située dans la ville de Borja (Saragosse). Encore en bon état il y a deux ans, le tableau s’était considérablement dégradé, comme en témoigne le cliché de gauche, pris en juillet dernier.

Ecce Homo d’Elias Garcia Martinez avant et après restauration © Centre d’études de Borja.

On ignore encore l’identité du restaurateur, qui n’a demandé aucune permission pour réaliser ces repeints fantaisistes. Selon le quotidien espagnol El País, il pourrait s’agir d’une voisine octogénaire. Le méfait a été découvert début août lors d’un inventaire, et relayé sur le blog du Centre d’études de Borja, le 7 août dernier. La famille de l’artiste, qui avait pour habitude de venir admirer la fresque, a annoncé qu’elle allait engager des poursuites judiciaires. Une expertise est en cours pour déterminer l’éventuelle réversibilité des dégâts.

 

AJOUTER UN COMMENTAIRE