Votre action a été enregistrée avec succès !

Publiez une expo

Magazine » Instantanés

expo_une_favori
expo_cercle_1 INSIDE

11/10/2014 > 11/01/2015

Palais de Tokyo

- PARIS

expo_cercle_2 GARRY WINOGRAND

14/10/2014 > 08/02/2015

Jeu de Paume - PARIS
expo_cercle_3 HOKUSAI

01/10/2014 > 18/01/2015

Galeries nationales du Grand Palais - PARIS
expo_cercle_5 WILLIAM EGGLESTON

09/09/2014 > 21/12/2014

Fondation Henri Cartier-Bresson - PARIS

Disparition de la photographe Martine Franck

exponaute 20 août 2012

Co-fondatrice et présidente de la Fondation Henri Cartier-Bresson, la photographe belge Martine Franck est décédée le 15 août dernier à l'âge de 74 ans, a-t-on appris vendredi dernier. Dernière épouse du photographe français Henri Cartier-Bresson, Martine Franck sut trouver sa place dans le paysage photo en mêlant images de « vraies gens », vues d'architecture, captations scéniques, portraits de personnalités, mises en scènes étudiées ou paysages fortement structurés.

Henri Cartier-Bresson, Portrait de Martine Franck, Venise, Italie, 1972 © Magnum Photos.

La vie de Martine Franck, née en 1938 à Anvers, est ponctuée de voyages et de rencontres. Sa jeunesse à l'internationale se partage entre les Etats-Unis et la Grande-Bretagne, pour s'achever par des études d'histoire de l'art en Espagne et en France (à l'Ecole du Louvre). Photographe officielle du Théâtre du Soleil d'Ariane Mnouchkine dès 1964, elle voit passer devant son objectif les mannequins de podiums, les grands intellectuels de sa génération, les Petits Frères des pauvres, les communautés irlandaises ou des moines tibétains.

Martine Franck, RUSSIE. Moscou. Ballet Moisseev, jeunes danseuses répétant, 2000 © Magnum Photos.

Membre de l'agence VU à partir de 1970 (la même année elle épouse Henri Cartier-Bresson, de trente ans son aîné), puis membre fondatrice de Viva en 1972, Martine Franck rejoint Magnum en 1983. Elle a été saluée par Aurélie Filippetti, ministre de la Culture pour son « rôle très précieux dans la conservation et la diffusion d’un patrimoine photographique inestimable », celui de la Fondation Henri Cartier-Bresson, fondée avec son mari et leur fille Mélanie en 2003 (un an avant le décès du photographe).

AJOUTER UN COMMENTAIRE