Votre action a été enregistrée avec succès !

Publiez une expo

Magazine » Instantanés

Le FBI retrouve un Matisse volé

Alice Poujol 24 juillet 2012

Le FBI a retrouvé un tableau volé d’Henri Matisse, le 17 juillet dernier, à Miami. L’œuvre, disparue depuis un peu moins de dix ans, appartenait à un musée vénézuélien.

Le vol pourrait remonter à l’an 2000, selon la journaliste Marianela Balbi citée par le New York Times, qui a enquêté sur l’affaire, mais nul ne saurait dire avec exactitude quand le tableau a quitté les cimaises du musée d’art contemporain de Caracas. Les malfaiteurs ont immédiatement remplacé L’Odalisque au pantalon rouge (1925) par une copie, qui a trompé visiteurs et conservateurs pendant des mois.

Il a fallu attendre la lettre d’un galeriste de Miami, fin 2002, à la directrice du musée, Sofia Imber, pour deviner la supercherie. L’homme s’indigne de s’être vu proposer l’achat du tableau qui selon lui, devait rester dans le fonds du musée. Sofia Imber le rassure, le tableau est bien sur les murs. Elle demande tout de même une expertise. La conclusion est rapide : l’œuvre accrochée n’est qu’une piètre copie du Matisse volé. Les autorités locales ouvrent une enquête qui tourne rapidement court.

Henri Matisse, L’Odalisque au pantalon rouge, 1925, musée d'art contemporain de Caracas, et à droite sa copie © AP.

En 2011, le tableau refait surface. Le FBI apprend qu'un certain Pedro Antonio Marcuelo cherche à revendre le tableau. Deux agents fédéraux américains se font passer pour des acheteurs potentiels. Après plusieurs mois de tractations, Marcuelo consent à leur céder l’œuvre pour 740 000 dollars, soit un peu plus de 600 000 euros - l’œuvre est estimée à 3 millions de dollars (environ 2,5 millions d’euros).

Une femme nommée María Martha Ornelas assure le transport de la toile volée. Enroulé dans un tube rouge, le tableau voyage en avion de Mexico City à Miami. Ornelas et Marcuelo rencontrent les deux agents dans un hôtel de Miami Beach, pour assurer la transaction. Les faux acheteurs inspectent le tableau puis procèdent à l’arrestation des deux trafiquants d’art. Selon les aveux de María Martha Ornelas, le tableau aurait été volé par des employés du musée. Elle l’aurait conservé pendant plusieurs années.

L’Odalisque au pantalon rouge retournera à Caracas. Une enquête est en cours quant aux circonstances exactes de sa disparition.

Mise à jour le 9 juillet 2014 : L'Odalisque au pantalon rouge de Henri Matisse, volé dans un musée de Caracas en 2002, vient d'être remis aux autorités vénézueliennes par le FBI qui avait retrouvé le tableau aux Etats-Unis il y a deux ans.

AJOUTER UN COMMENTAIRE