Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_une_favori
expo_cercle_1 CY TWOMBLY

30/11/2016 > 24/04/2017

Centre Pompidou

- PARIS

expo_cercle_3 SOULÈVEMENTS

18/10/2016 > 15/01/2017

Jeu de Paume - PARIS

LA NEWSLETTER

Gerhard Richter, le film

Alice Poujol 18 juin 2012

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Dans son documentaire, Gerhard Richter – Painting, Corinna Belz révèle l’artiste d’origine allemande par touches lentes et éparses. Ici une image d’archive, là une impression sur sa dernière toile et plus loin encore des souvenirs d’enfance. Un somptueux pendant à l’exposition du centre George Pompidou.

Scène d’ouverture. Richter prépare les « abstraits » en vue d’une exposition à la galerie new-yorkaise de Marian Goodman. Pour seule bande sonore, la peinture qui s’étale « comme une pommade » sur sa toile. L’artiste manie le racloir comme pour brouiller ses propres coups de pinceaux car, comme il l’explique, le tableau fait « ce qu’il veut ». Zoom avant. Plongée dans la matière épaisse et d’une fascinante plasticité.

Affiche pour Gerhard Richter Painting.

Ces longues séances de peinture ponctuent le documentaire, instants fragiles lors desquels le processus intime de la création se laisse capturer – non sans difficultés. Le peintre peine à finir ses œuvres sous l’œil de la caméra comme il peine à les justifier sur le plan théorique. Il évoque le plaisir de créer, la beauté qui doit se dégager d’une toile, mais ne glose pas sur sa pratique.

Gerhard Richter accepte de livrer ses doutes, ses hésitations, ses travaux préparatoires, mais pas son mystère. Ses assistants s’activent autour de lui, des grandes rétrospectives se préparent, l’artiste reste tout en calme et en réserve. Corinna Belz s’en sort en signant un documentaire qui se comporte comme un « bon tableau » selon Richter : il se dérobe à la compréhension immédiate.

Gerhard Richter Painting de Corinna Belz, 2011, 1h37 mn. Voir les séances.
Le film est diffusé vendredi 22 juin à 20h30 à l’Auditorium du Louvre, après la conférence de Dieter Schwarz, directeur du Kunstmuseum Winterthur, consacrée aux dessins de l’artiste (programmée à 18h30). Il est également programmé au Festival international du Livre d’art et du Film (FILAF) de Perpignan.

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE