Votre action a été enregistrée avec succès !
Magazine » Instantanés

Une sculpture de Joana Vasconcelos refusée à Versailles

Alice Poujol 15 juin 2012

A Noiva (la fiancée) ne figurera pas dans l’exposition de Joana Vasconcelos à Versailles, du 19 juin au 30 septembre prochains. L’œuvre a été jugée inappropriée pour le château.

À première vue, c’est un lustre blanc de cinq mètres de haut. Le luxe qu’il inspire fait écho au faste du château de Versailles. En réalité, la sculpture se compose d’un assemblage de 25 000 tampons hygiéniques. L’artiste portugaise dénonce les tabous liés au corps féminin en répétant une formule qui lui est familière : matériau pauvre et objet de luxe.

Joana Vasconcelos, A Noiva (La Fiancée), 2001, DR.

A Noiva a été montrée à la Biennale de Venise en 2005 et a déjà fait l’objet de refus pour certaines expositions. Joana Vasconcelos ne s’est pas élevée contre la décision du château.  À Versailles, l’art contemporain est souvent matière à controverse. Après les polémiques autour des expositions Koons et Murakami, la prudence semble de mise.

Les 17 autres sculptures  seront visibles tout l’été. La plupart d’entre elles sont ouvertement politiques et interrogent la condition féminine en utilisant des composants insolites (casseroles, couverts en plastique, crochet...). Joana Vasconcelos est la première femme artiste contemporaine à exposer à Versailles et elle le montre.

MàJ le 4 juillet : la sculpture A Noiva (La Fiancée) de Joana Vasconcelos est exposée au CentQuatre jusqu'au 18 septembre 2012.

AJOUTER UN COMMENTAIRE