Votre action a été enregistrée avec succès !
hide_fb

Inscrivez-vous gratuitement sur exponaute et ne ratez plus jamais une exposition

Publiez une expo

Magazine » En images

Quand Crumb dessine Crumb au musée d’Art moderne de la Ville de Paris

Alice Poujol 17 mai 2012

C’est la première fois que le musée d’Art moderne de la Ville de Paris consacre une rétrospective à un auteur de BD. Crumb, de l’Underground à la Genèse nous plonge dans l’univers déjanté et sans tabou de son auteur. Une section en particulier est dédiée à Crumb par Crumb. Analyse en cinq autoportraits. 

Ce qui caractérise le dessin de Robert Crumb, c’est sa liberté absolue de ton et de trait. Les femmes, les Afro-américains, l’inceste, la drogue, les féministes, les gens « normaux », rien n’échappe à son humour corrosif. Il ne s’enferme pas non plus dans son rôle de satiriste et s’autorise aussi à illustrer la vie de Kafka, des pochettes de disque et surtout la Genèse, qu’il met en images sans noirceur aucune.

Un autre aspect frappe dans l'œuvre de Crumb : l’autofiction. Capable de coucher sur le papier ses angoisses et ses fantasmes les plus intimes,  il se livre avec une franchise et une lucidité déroutantes.

Autoportrait au travail

Robert Crumb, R. Crumb Presents R. Crumb, 1973, collection Eric Sack, Pennsylvanie © Robert Crumb.

Robert Crumb est le premier à avoir fait son autobiographie en BD. Il apparaît régulièrement dans les numéros de Zap Comix et publie également des albums entièrement dédiés à cet exercice.

Autoportrait en pervers

Robert Crumb, L’amazone aux tresses, 2007-2011, collection Paul Morris et Sam Grubman, New York © Robert Crumb.

Les femmes de Crumb sont des géantes aux jambes solides et aux formes généreuses. Le dessinateur l’avoue, il les adore autant qu’il les déteste. Dans ses vignettes, il évacue ses frustrations et sa libido en ayant recours à l’autodérision.

Autoportrait en extralucide

Robert Crumb, Autoportrait au 3e œil, 2001-2005, collection Paul Morris and Samuel Grubman, photo : courtesy Paul Morris et David Zwirner, New York © Robert Crumb.

Le LSD et le haschisch dans les sixties, la méditation aujourd’hui, Robert Crumb a souvent recherché des états de conscience différents. De nombreux personnages sont d’ailleurs issus d’un bad trip : Mr. Natural, Flakey Foont, Angelfood McSpad…

Autoportrait pessimiste

Robert Crumb, My True Inner Self, vers 1995, collection Paul Morris and Samuel Grubman, photo : Courtesy Paul Morris and David Zwirner, New York © Robert Crumb.

Si Robert Crumb critique tout et tout le monde, il ne se prive pas de souligner ses propres travers. Ici, il se dessine en gnome.

Autoportrait en couple

Aline Kominsky et Robert Crumb, Drawn Together, 2012, couverture pour Aline et Robert Crumb, Drawn Together (W.W. Norton & Company), 2011 © Robert Crumb.

Amoureux fou de sa compagne et dessinatrice Aline Kominsky, il aime travailler avec elle et avoue admirer son sens de la répartie. Le couple coule aujourd’hui des jours tranquilles dans le sud de la France.

CRUMB

13/04/2012 > 19/08/2012

Musée d’Art moderne de la Ville de Paris (MAM)

PARIS

Robert Crumb est l’un des rares artistes qui a façonné la manière de voir de plusieurs générations. Auteur fondateur de l’undergrou...

exposition terminée
PRESSE
MEMBRES
AJOUTER UN COMMENTAIRE