Votre action a été enregistrée avec succès !

Publiez une expo

Magazine » On a vu

expo_une_favori
expo_cercle_1 INSIDE

11/10/2014 > 11/01/2015

Palais de Tokyo

- PARIS

expo_cercle_4 HOKUSAI

01/10/2014 > 18/01/2015

Galeries nationales du Grand Palais - PARIS
expo_cercle_5 GARRY WINOGRAND

14/10/2014 > 08/02/2015

Jeu de Paume - PARIS

Allan Sekula, la mer et les hommes libres à la Criée

Magali Lesauvage 1 mai 2012

La Criée, à Rennes, accueille la première exposition d'importance en France de l'artiste américain Allan Sekula. Il installe dans ce lieu lié à l'univers marin son Dockers' Museum, hommage aux travailleurs de la mer.

Allan Sekula, Good ship (Limassol), issu du dyptique Good Ship Bad Ship dans la série Ship of Fools, 1999/2010 © Allan Sekula.

Allan Sekula est un artiste politisé. Rares sont les artistes contemporains, aujourd'hui, qui mettent leur art au service d'une cause, sans détour. Tel est le cas chez l'artiste enseignant à CalArts (California Institute of Arts), au point qu'il peut être difficile de différencier sa pratique d'une forme documentaire que l'on peut rapprocher du reportage.

Allan Sekula, Sugar Gang (Santos), issu de la série Ship of Fools 1999/2010 © Allan Sekula.

S'appuyant sur la photo et la vidéo, mais aussi sur le texte et la collecte d'objets, Allan Sekula est un glaneur de réel. Pratiquant le no comment, il laisse au spectateur le soin d'interpréter les images qu'il glisse sans arrogance sous ses yeux. On est là loin de l'esthétique publicitaire d'un JR jetant au visage les images d'une misère enjolivée. Allan Sekula se livre à une critique en règle du capitalisme à outrance et de la globalisation, et des ravages qu'ils engendrent à des degrés divers.

Allan Sekula, Working (Santos), issu de la série Ship of Fools, 1999-2010 © Allan Sekula.

L'exposition The Dockers' Museum incite, comme son titre l'indique, à rapprocher une réalité sociale d'une pratique artistique. Les photographies de la série Ship of Fools (allusion à l'iconographie de la « nef des fous » telle qu'on la retrouve dans le célèbre tableau de Jérôme Bosch conservé au Louvre) forment une galerie de portraits de l'équipage du Global Mariner, cargo parti sillonner les mers avec à son bord une expo multimédia destinée à sensibiliser à la navigation sous pavillon de complaisance et les abus que subissent les travailleurs sur ces navires.

Allan Sekula, Japanese engine cadet 1999, issu de The Crew, the Pilot and the Russian Girlfriend, de la série Ship of Fools, 1999/2010 © Allan Sekula.

Espace mal connu, que l'on imagine vide, la mer est aussi le terrain de luttes sociales, comme le démontre Allan Sekula. Celui-ci s'est mis en quête d'objets évoquant par des liens plus ou moins évidents l'univers des marins (par exemple un moulage de colonne vertébrale atteinte de scoliose, pathologie typique des dockers), qui forment ce « musée des dockers ». Manière pour l'artiste de leur donner une identité.

Allan Sekula, Ship Lesson (Durban), issu de la série Ship of Fools, 1999/2010 © Allan Sekula.
THE DOCKERS’ MUSEUM

06/04/2012 > 20/05/2012

La Criée centre d’art contemporain

RENNES

Allan Sekula est un photographe, théoricien, historien de la photographie et écrivain de renom. Mêlant photographie en couleur et texte, ...

exposition terminée
PRESSE
MEMBRES
AJOUTER UN COMMENTAIRE