Votre action a été enregistrée avec succès !



LA NEWSLETTER

Un Picasso et un Mondrian volés à la Pinacothèque d’Athènes

exponaute 11 janvier 2012

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+
Trois œuvres ont été dérobées dans la nuit de dimanche à lundi à la Pinacothèque nationale d’Athènes, située dans le centre de la capitale grecque : une toile de Pablo Picasso, une Tête de femme datée de 1939, donnée à la Grèce par l’artiste en 1949, une œuvre de Piet Mondrian, un Moulin de sa période figurative, daté de 1905, ainsi qu’un dessin de Guglielmo Caccia, artiste italien du XVIIe siècle, représentant un saint en extase.
Pablo Picasso, Tête de femme, 1939, Pinacothèque nationale d’Athènes.
L’opération n’aura duré que sept minutes, à l’aube, lundi matin : les voleurs ont profité du manque de surveillance du bâtiment, après avoir actionné à plusieurs reprises le système d’alarme, afin de perturber la vigilance des gardiens. Ils ont ensuite retiré les œuvres de leur cadre, et ont pris la fuite, abandonnant au passage l’une des œuvres dérobées (une autre toile de Mondrian).
Piet Mondrian, Moulin, 1905, Pinacothèque nationale d’Athènes.
Les collections de la Pinacothèque d’Athènes sont essentiellement consacrées à la peinture grecque de l’époque post-byzantine (du XVe au XXe siècle), mais comptent également plusieurs œuvres du Greco (peintre espagnol d’origine grecque) et des toiles de maîtres occidentaux comme Tiepolo, Bruegel l’Ancien ou Delacroix.
Guglielmo Caccia, dessin, XVIIe siècle, Pinacothèque nationale d’Athènes.

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE