Votre action a été enregistrée avec succès !



LA NEWSLETTER

Photo : Aaron Hobson réenchante Google Street View

Aurélie Laurière 7 décembre 2011

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Ces derniers temps, les photographes qui s’approprient les images de Google Street View sont nombreux. Ceux qui le font avec talent le sont beaucoup moins. Aaron Hobson est de cette minorité-là. Ces Cinemascapes (une contraction des mots « cinema » et « landscapes ») à couper le souffle ne conservent rien de leur neutralité originelle. Démonstration en images.

Aaron Hobson, Saint-Nicolas-de-la-Grave, France © Aaron Hobson.

Originaire de Pittsburgh, en  Pennsylvanie, Aaron Hobson fut un temps graphiste et directeur artistique avant de se mettre à la photographie, sur le tard et un peu par hasard. Très vite, il parvient à trouver un langage qui lui est propre, et donne naissance au projet Cinemascapes. Il produit alors un nombre considérable de panoramas, constitués de quatre à cinq images réunies à l’aide d’un logiciel, dans lesquels il se met en scène. Des autoportraits hautement cinématographiques qu’il retravaille par ordinateur pendant des heures.

Aaron Hobson, Route 17, South Africa © Aaron Hobson.

La série des Street Views, que Hobson considère lui-même comme la conclusion de quatre années de travail, découle donc directement de ces premiers clichés. Sans bouger de chez lui, le photographe déniche des arrêts sur images de paysages reculés qu’il retravaille jusqu’à leur conférer subjectivité et poésie.

Aaron Hobson, Dearagon, Spain © Aaron Hobson.

D’aucuns se diront qu’il n’y a pas besoin d’être photographe pour s’approprier des images disponibles sur Internet… Mais dans le cas présent, le travail de l’artiste réside dans le choix des clichés et, surtout, dans leur retouche. Ces images ne parlent-elles d’ailleurs pas d’elles-mêmes ?

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE