Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_cercle_3 RENÉ MAGRITTE

21/09/2016 > 23/01/2017

Centre Pompidou - PARIS
expo_cercle_4 CY TWOMBLY

30/11/2016 > 24/04/2017

Centre Pompidou - PARIS

LA NEWSLETTER

Le don d’Yvon Lambert à l’Etat : un cadeau qui n’a pas de prix

Aurélie Laurière 30 novembre 2011

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Après maints retournements de situation, le 18 novembre dernier, à l’occasion d’une visite présidentielle, Yvon Lambert a officialisé la donation d’une partie de sa précieuse collection à l’Etat français. Un ensemble de 450 œuvres, constitué sur une cinquantaine d’années, et dont la valeur s’élèverait à 100 millions d’euros. Un cadeau qui n’a pas de prix.

Cy Twombly, Robert Ryman, Andres Serrano, Sol LeWitt, Nan Goldin, Daniel Buren, Dennis Oppenheim, Anselm Kiefer, Miquel Barceló, mais encore Julian Schnabel, Jean-Michel Basquiat, Claude Lévêque… La liste est longue et les signatures prestigieuses. Parti de rien, Yvon Lambert, qui a ouvert sa première galerie à l’âge de 19 ans, a su s’imposer au fil des années, grâce à des choix audacieux, comme l’un des plus importants marchands d’art européens.

Andres Serrano, Immersions (Piss Christ), 1987, cibachrome © Collection Lambert en Avignon.

Mais comment parvient-on à se défaire d’un tel trésor ? Interrogé par Paris Match, le galeriste se défend de tout sentiment de dépossession : « Je ne m’en suis jamais senti propriétaire. Je l’ai constituée sans vraiment savoir qu’un jour elle prendrait une telle importance. J’ai vendu des œuvres d’art toute ma vie et, à chaque exposition d’un de mes artistes, je gardais une œuvre. Et cette œuvre n’a plus jamais été à vendre, même si j’avais besoin d’argent. » Avant de conclure : « Le but est que ces œuvres soient vues. »

En échange, l’Etat s’est engagé à financer une partie de l’extension de la Collection Lambert en Avignon – dont les travaux devraient être terminés à l’horizon 2015 –, et surtout, à ce que les 450 joyaux y restent en dépôt. Il semble hors de question, en effet, de démanteler un tel ensemble…

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE