Votre action a été enregistrée avec succès !


expo_cercle_2 RENÉ MAGRITTE

21/09/2016 > 23/01/2017

Centre Pompidou - PARIS
expo_cercle_4 PICASSO – GIACOMETTI

04/10/2016 > 05/02/2017

Musée Picasso - PARIS

LA NEWSLETTER

Les musées insolites de Paris

exponaute 18 août 2011

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Quoi de mieux qu’un été passé à Paris pour sortir des grands sentiers culturels ? Partez à la découverte des musées méconnus de la capitale.  Qu’ils ne nichent dans les appartements de particuliers où se cachent dans les sous-sols de la ville, ils abritent bien souvent un grand nombre de curiosités que des collectionneurs ont consciencieusement rassemblées. Autant de pépites que nous vous invitons à placer sur la route de vos vacances ou de vos weekend.

Le Musée des arts forains : Si les fêtes foraines attirent les badauds en masse, le musée qui les expose n’accueille qu’un nombre limité de visiteurs. Vous ne pouvez arpenter un des lieux les plus féériques de Paris que lors de visites guidées. Mais ces balades en petit comité donnent à chaque visite un parfum d’exceptionnel. Les manèges de chevaux de bois, attractions et échoppes des fêtes foraines du XIXe et du début du XXe se déploient sous  le regard de curieux spectateurs : Les statues déclassées du musée Grévin.

Le Musée de l’érotisme : En plein cœur de Pigalle, à deux pas du Moulin-Rouge, se tient le musée de l’érotisme. Sur sept étages (censés incarner le septième ciel ?) se déploient plusieurs millénaires d’art érotique. Statues, gravures, photographies et autres supports décryptent le regard que l’homme est venu porter sur la sexualité aux quatre coins du globe. Pièce maitresse du musée, l’immense collection de l’écrivain-journaliste Romi dévoile les secrets des maisons closes, interdites en France depuis 1946.

Le Musée de la magie et des automates : Dans les caves voutées du Marais se terre le Musée de la magie qui lève le voile sur les machineries illusionnistes. Femme sciée en deux, baguettes magiques et lapins sont autant de grands classiques de la prestidigitation présentés par le musée. Mais ne comptez pas sur lui pour  dévoiler toutes les ficelles des tours. Le mystère  doit continuer à régner selon le souhait du magicien.

Le Musée de la franc-maçonnerie : Le musée raconte l’histoire de la franc-maçonnerie au travers d’une riche collection de sceaux, bijoux, médailles, peintures… et objets ayant appartenu aux grands hommes de la franc-maçonnerie que l’histoire est venue retenir.

Musée du chocolat : Choco-story est un nouveau venu dans le paysage muséal parisien. Ouvert depuis 2010, il s’attache à bâtit une chronologie du chocolat. L’histoire débute il y a plusieurs siècles au Mexique lorsque les Olmèques préparent pour la première fois le Tchocoatl avec des fèves de cacao et des épices.  Le musée raconte comment à partir du XVIIe siècle, cette boisson aux origines très amère est à la mode dans les cours européennes. Jusqu’à devenir l’incarnation d’un plaisir accessible à tous. La visite visuelle, olfactive et gustative pourra se conclure par la dégustation d’un chocolat chaud d’exception.

Le Musée de la poupée : Bienvenue dans le petit monde désuet des poupées. Au fond d’une impasse du IIIe arrondissement recouvertes par les pierres et le lierre se tient une  maison dans laquelle défilent deux siècles d’histoire de la poupée. Les petites filles d’hier et aujourd’hui retrouveront  les poupées de porcelaines et poupons de celluloïd qui ont animé leur jeux d’enfant ou égayé leurs commodes. Les Blockbusters de la poupée, Ken et Barbie font actuellement l’objet d’une exposition temporaire.

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE