Votre action a été enregistrée avec succès !



LA NEWSLETTER

Tour de France des expos : le Sud-Ouest

exponaute 22 juillet 2011

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Le tour de France des expositions de l’été se poursuit dans le Sud-Ouest.

Rochefort (17) : L’hôtel Hèbre de Saint-Clément à Rochefort met en lumière l’art contemporain océanien. Il expose les œuvres de l’australien « Dennis Nona » provenant des îles du détroit de Torres qui mêlent art de l’estampe et sculpture. Un détour par la maison de l’écrivain Pierre Loti, théâtre de l’éclectisme et de l’orientalisme au XIXe siècle, est une étape incontournable pour saisir l’esprit de la petite cité maritime rochefortaise où la culture de l’ailleurs est omniprésente.

Angoulême (16) : La Cité internationale de la bande-dessinée et de l’image d’Angoulême invite petits et grands à accoster sur « L’île aux pirates ». Corsaires et boucaniers ont jeté l’ancre sur la Charente pour une exposition qui combine documents historiques (costumes et objets d’époque) et joujoux historiographiques (planches, extraits de films…).

Bordeaux (33) : L’exposition « Poussin et Moïse, du dessin à la tapisserie » du Musée des Beaux-arts de Bordeaux déroule la tenture complète de l’histoire de Moïse d’après Nicolas Poussin, soit l’équivalent de huit tapisseries exécutées à partir de 1685 à la Manufacture royale des Gobelins. A cet ensemble complété par deux œuvres signées Charles Le Brun, alors Premier peintre du Roi, viennent s’ajouter des dessins préparatoires, tableaux, cartons et gravures qui sont autant de maillons d’une longue chaîne artistique.

Castres (81) : Avec « Goya. Il était une fois… les désastres de la guerre », le Musée Goya-Musée d’art hispanique extirpe de ses réserves 80 gravures du maître espagnol figurant les atrocités du conflit qui opposèrent l’Espagne et l’armée de Napoléon de 1808 à 1813. La présentation de ces œuvres dramatiques, qui ne peuvent être exposées à la lumière que quelques mois par an, est exceptionnelle. Venez les admirer avant qu’elles ne retournent dans le noir !

Biarritz (64) : Cap sur la côté basque et sur les visions oniriques de Paul Delvaux. Le Bellevue, à Biarritz accueille la plus grande rétrospective jamais organisée en France sur le peintre surréaliste belge, spécialiste des femmes placées dans des paysages tantôt élégiaques, tantôt inquiétants. L’exposition réunit en outre des œuvres de Renoir, Cézanne, Modigliani, Ensor ou De Chirico qui constituent autant de sources d’inspiration pour l’artiste.

Carcassonne (11) : Il n’y a pas que l’art médiéval à Carcassonne. L’abstraction lyrique prend d’assaut les cimaises du Musée des Beaux-arts. Au lendemain de la seconde guerre mondiale, les artistes ont cherché à susciter l’émotion par le travail des seules formes et couleurs. Les œuvres de Sam Francis, Hans Hartung, Zao Wou-Ki et bien d’autres se sont données rendez-vous pour rendre compte d’un mouvement artistique international.

Béziers (34) : Les amateurs de statuaire antique ont rendez-vous au Musée du Biterrois à Béziers. L’exposition « Augustus et Alii, le portrait romain » retrace le « plan de communication » établi par Auguste autour des années zéro pour imposer son image à travers l’empire. Dix bustes de la famille impériale augustéenne retournent ainsi à Béziers où elles furent trouvées  au XIXe siècle.

Rendez-vous jeudi prochain pour un tour des expositions du Nord-Ouest !

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE