Votre action a été enregistrée avec succès !



LA NEWSLETTER

Sur le fil : « Intentions fragiles » à la galerie Les Filles du Calvaire

Magali Lesauvage 18 juillet 2011

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Plus que quelques jours pour visiter la subtile exposition collective  » Intentions fragiles  » à la galerie Les Filles du Calvaire, à proximité de la station de métro du même nom, à Paris (jusqu’au 23 juillet). Réunies par une certaine idée de la fragilité, les œuvres diverses des quatorze artistes ici présents ne se réduisent pas à leur simple état de vulnérabilité, mais aussi à la tension qu’elles impliquent.

Ainsi la sculpture centripète en feuilles de contreplaqué assemblées par Vincent Mauger (Sans titre, 2010), la chaise en bois poncé par Julie Chaumette, jusqu’à la limite de l’effacement (Chaise, 2011), l’architecture éphémère de Colombe Marcasiano (Arcades soutenues, 2011) ou les tubes en cuivre formant un dessin spatial d’Isabelle Ferreira (Cobre, 2011) portent en eux-mêmes les prémisses de leur propre disparition. D’autres sont déjà en état d’évanouissement avancé, comme les photographies lumineuses et immatérielles de Bernhard Kahrmann (Untitled, 2011), ou les savons érodés de Jérémy Laffon, qui forment d’étranges architectures gothiques (Run! Run! Productivity, Run Away!, 2009).

Chez certains artistes, c’est leur corps qui maintient cette tension, sensible notamment dans deux vidéos : celle où Ismaïl Bahri noue un fil jusqu’au dénouement final — l’absorption de son image par la caméra (Dénouement, 2011), ou celle qui montre Taysir Batniji dansant sur le fil, tel un derviche tourneur, sur I Will Survive de Gloria Gaynor (Me 2, 2003).

Pour Joris Van de Moortel, l’œuvre est un véritable tremplin à fictions. Ainsi son installation Don’t forget to turn out the gas (2010) est une sorte de comptoir dissimulant une bicyclette et un réchaud à gaz, sur lequel une plaque de verre serait venue s’écraser. Reliquat de performance ou mise en scène d’un événement à venir, l’œuvre porte en elle une succession d’états possibles, fragiles car encore à naître.

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE