Votre action a été enregistrée avec succès !



LA NEWSLETTER

L’expo dont vous êtes le héros

exponaute 12 juillet 2011

Share on FacebookTweet about this on TwitterGoogle+

Facebook joue sur l’exposition de soi. Intel a pris cette constatation au premier degré en créant The Museum of Me, qui présente l’existence virtuelle d’un adepte de Facebook sous la forme d’une rétrospective. Cette application, accessible en quelques clics, élève avec humour la vie de l’utilisateur au rang d’œuvre de musée.

L’exposition débute sur de grosses lettres traçant le nom et prénom de l’internaute dans un design qui rappelle celui des cimaises du Centre Pompidou. Celui-ci n’a plus qu’à se laisser guider entre les murs de son exposition personnelle. De salle en salle, il est invité à suivre un parcours thématique dédié à ses données biographiques. Il explore ainsi au cours d’un long travelling les amis avec lesquels il a l’habitude d’interagir quotidiennement sur la toile, ses photos de profil, les cartes présentant son pays de résidence, des mots-clefs rescapés de ses vieux statuts ou commentaires, des vidéos et des contenus divers placés à coté d’une statue de pouce en l’air personnifiant l’action de « liker »…

La démonstration, qui s’effectue sous le regard d’un faux public que l’on imagine attentif, s’achève en une installation folle où des machines brassent des photos de l’utilisateur, créant un monticule d’archives, métaphore de semaines, de mois ou d’années passés entre les murs de Facebook. Faire des « post » une matière artistique à la gloire de celui qui les a dispersés, une initiative amusante qui flattera la mégalomanie de chacun d’entre nous.

LES DERNIERS ARTICLES

AJOUTER UN COMMENTAIRE