accéder à exponaute
Votre action a été enregistrée avec succès !
avatar exposition

Inscrivez vous gratuitement pour vous abonner au lieu Musée de l’Orangerie et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Musée de l’Orangerie

Musée de l’Orangerie

Vue extérieure du musée de l’Orangerie avec les sculptures de Rodin (Eve aprés le péché et La méditation).

Musée de l’Orangerie

Vue intérieure: vers les salles des Nymphéas de Monet.

Musée de l’Orangerie

Vue intérieure : salle 2 des Nymphéas de Monet

Musée de l’Orangerie

Vue intérieure : la collection J.Walter et P.Guillaume : »Primitifs modernes » : Modigliani, Laurencin

Musée de l’Orangerie

Vue intérieure : la collection J.Walter et P. Guillaume : « le classiscisme moderne »

Musée de l’Orangerie

  • billet

    billets

  • like

    s'abonner

1 expo en cours

Fermer

Achetez vos billets

    Installé dans une ancienne orangerie édifiée en 1852, le musée de l’Orangerie a été attribué en 1921 à l’administration des Beaux-Arts. Claude Monet choisit d’y installer son oeuvre majeure, les Nymphéas, et le musée ouvre ses portes au public le 17 mai 1927. L’acquisition (1952 et 1963) de la Collection Jean Walter et Paul Guillaume achève de façonner l’identité du musée. Jusqu’à la fin des années 1970, un brillant programme d’expositions continue à faire de l’Orangerie un des hauts lieux culturels de Paris. Puis la roue tourne. De nouvelles et puissantes institutions (galeries nationales du Grand Palais, Centre Pompidou, musée Picasso, musée d’Orsay…) occupent le devant de la scène et font paraître l’Orangerie bien désuète. Mais le public ne l’entend pas ainsi et ce petit musée sans espace et sans moyens passe en moins de quatorze ans (1984-1998) de quelque 200 000 à plus de 500 000 visiteurs annuels !

    Domaines Art moderne Beaux-arts
    Site officiel Musée de l’Orangerie
    Téléphone 01 44 77 80 07
    E-mail information.orangerie@culture.gouv.fr
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique
    • 04/03/2012

      De très belles oeuvres réunies pour illustrer les influences croisées de Debussy et de brillants plasticiens (Degas et ses photos notamment, Vuillard, Burnes Jones …) … Reconstitution d’une certaine modernité « à la française », assez éloignée des tourments radicaux et contemporains bouillonnant de l’autre côté du Rhin ou à Vienne

    Ils sont abonnés

    • Avatar oanell
    • Avatar kireinacho
    • Avatar varna
    • Avatar srealdelsarte
    • Avatar c.milstein
    • Avatar christel.durand
    • Avatar sarah.zennou
    • Avatar camille-beyle
    • Avatar jcs
    • Avatar Argonaute du Pacifique
    • Avatar victran
    • Avatar claire.seguret
    • Avatar aurelie.bui
    • Avatar elodie.jarrier
    • Avatar mellecolibri
    • Avatar nick
    • Avatar g-defour
    • Avatar annelise.paillet
    • Avatar chloe.bringuier
    • Avatar camille.moreau
    • Avatar mac_hak
    • Avatar joh-peccadille
    • Avatar choquene.laura
    • Avatar veille
    • Avatar etienne.briere
    • Avatar suguye234567
    • Avatar marie.adamski
    • Avatar emilie.pitard
    • Avatar profit.g
    • Avatar ndb
    ...et 222 autres personnes

    prev next