Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
avatar exposition

Inscrivez vous gratuitement pour vous abonner au lieu Musée national Fernand Léger et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Musée national Fernand Léger

Musee National Fernand Leger

Musée national Fernand Léger

  • billet

    billets

  • like

    s'abonner

0 expo en cours

Fermer

Achetez vos billets

    Peu de temps avant sa mort Fernand Léger avait acquis une propriété au pied du village de Biot : le mas Saint-André en vue d’édifier dans les jardins de grandes sculptures polychromes en céramique. Après la mort de l’artiste, Nadia Léger et Georges Bauquier décident de construire à proximité du mas Saint-André un musée pour présenter l’œuvre de Fernand Léger. Le premier projet de l’architecte Paul Nelson n’est pas retenu, le projet d’André Svétchine se concrétise et la première pierre du bâtiment est posée le 27 février 1957.

    Svetchine prévoit le bâtiment sur une butte de remblais, plantée d’arbres, au centre de la propriété dont l’accès se fait par une terrasse. La structure intérieure se compose de trois grandes salles éclairées par de larges baies. Ces volumes simples autorisent une grande liberté de présentation, et les refends prévus sur la façade sud au rez-de-chaussée, permettent d’avoir une lumière naturelle sans que le soleil pénètre dans les salles. La façade sud intègre une mosaïque – céramique que Léger avait étudiée initialement pour le stade – vélodrome de la ville de Hanovre. La mosaïque polychrome est confiée à Lino Mélano et les deux céramiques monumentales sont réalisées à Biot dans l’atelier Brice.

    Dans le hall d’entrée, le public est accueilli par un vitrail réalisé par les maîtres verriers Aubert et Pittelou installés à Lausanne, d’après un dessin de Fernand Léger. Le musée est inauguré par Gaëtan Picon, directeur général des arts et lettres le 13 mai 1960. En 1967, les fondateurs offrent à l’Etat le bâtiment, le parc et 348 oeuvres : peintures, dessins, céramiques, bronzes et tapisseries. Le 4 février 1969, André Malraux, Ministre d’Etat chargé des Affaires culturelles, inaugure le musée national Fernand Léger. En 1990, le bâtiment fait l’objet d’un agrandissement, l’architecte Bernard Schoebel reprend les proportions de l’ancien bâtiment pour l’aile supplémentaire. construite à la perpendiculaire du bâtiment ancien et double la surface d’expsoition du musée . Georges Bauquier commande les mosaïques des façades est et ouest exécutées par Heidi Mélano, inspirées par les projets de Léger pour la Triennale de Milan, 1951 et les décorations de l’université de Caracas. En 1993, Georges Bauquier, directeur du musée se retire et l’Etat assure la direction du musée. Le 20 juin 2008, le musée a inauguré de nouvelles installations qui permettent de facilter la visite: une salle d’exposition temporaire, une salle de repos, un espace de lecture, un espace pédagogique, une lilbrairie-boutique. L’architecte Marc Barani a également proposé de retrouver la transparence initiale du hall d’entrée en ouvrant une grande baie vitrée sur les jardins dont l’aménagement paysager a été confié à Philippe Déliau. La scénographie de Brigitte Fryland, avec de nouvelles cimaises, forme un ensemble très cohérent pour la présentation chronologique des oeuvres , peintures, dessins et céramiques. Eric Benqué a conçu le mobilier qui se décline selon sa position, en banc, ou en pupitre ou en table. Enfin, Chacok a dessiné les tenues du personnel d’accueil et de surveillance.

    Domaine Beaux-arts
    Site officiel Musée national Fernand Léger
    Téléphone 04 92 91 50 20
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique

    Ils sont abonnés

    • Avatar julie.le-gac
    • Avatar yeshenyingpo
    • Avatar sylvie.vetter