Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
avatar exposition

Inscrivez vous gratuitement pour vous abonner au lieu Musée du Domaine départemental de Sceaux et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

Musée du Domaine départemental de Sceaux

Domaine de Sceaux – Musée de l’Île de France

Le château de Sceaux qui abrite le musée

Musée du Domaine départemental de Sceaux

  • like

    s'abonner

1 expo en cours

Fermer

Achetez vos billets

    Le musée de l’Île-de-France, créé en 1937 et situé au cœur du domaine de Sceaux, déploie ses collections dans plusieurs édifices prestigieux : le Château, l’Orangerie, le Pavillon de l’Aurore, le Petit Château et les Ecuries. La visite en accès libre de l’ensemble des bâtiments, accompagnée d’une promenade dans les allées du jardin, aux belles perspectives, dessiné par le Nôtre, offre au visiteur une passionnante promenade dans l’histoire, de l’époque de Colbert jusqu’à nos jours.

    A l’emplacement de l’ancienne demeure des Colbert, détruite dans les premières années du XIX° siècle, les Mortier, duc et duchesse de Trévise, confièrent la construction d’un nouveau château à l’architecte Jean-Michel Le Soufaché, qui avait participé aux embellissements de la propriété des Luynes à Dampierre. Il s’inspira de nombreux projets qui avaient été tracés auparavant par Augustin-Théophile Quantinet, protégé par plusieurs grandes familles du Premier Empire. La première pierre de la nouvelle demeure fut posée en 1856 et le décor intérieur ne fut achevé qu’en 1862. Trois fois moins étendu que celui des Colbert, le château, présente des façades « brique et pierre », ainsi que de hautes toitures d’ardoise.

    D’importants travaux de restauration ont permis de restituer la qualité des décors extérieurs et intérieurs, au début de la dernière décennie du XX° siècle. Les Mortier de Trévise avaient suivi une mode, répandue sous le Second Empire, demandant à leur architecte d’agrémenter leurs salons de réception et leurs appartements privés des styles historiques inspirés des XVII° et XVIII° siècles. Le grand salon d’honneur, néo-Régence, et le grand escalier, orné de marbres polychromes, constituent les créations les plus spectaculaires du château, servant d’écrin aux collections permanentes du musée de l’Ile-de-France.

    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique

    Ils sont abonnés

    • Avatar camille-beyle
    • Avatar dianegabb
    • Avatar philippe.bedrossian1967
    • Avatar audrey.clp
    • Avatar herve.richard984