Votre action a été enregistrée avec succès !
Fermer x
EMMET GOWIN

Inscrivez vous gratuitement pour suivre l'exposition EMMET GOWIN et bénéficiez d'offres exceptionnelles exclusives.

EMMET GOWIN

Edith, Danville (Virginie), 1963 ©Emmet Gowin, Courtesy Pace/MacGill Gallery, New York

La Khazneh vue du Sîq, Pétra (Jordanie), 1985 ©Emmet Gowin, Courtesy Pace/MacGill Gallery, New York

  • check

    j'ai vu

XExposition terminée

Fermer

Achetez vos billets


    Nous n'avons pas de billets disponibles pour cette exposition. Découvrez nos offres spéciales de billetterie dès maintenant !


    Du 14 mai au 27 juillet 2014, la Fondation Henri Cartier-Bresson consacre une exposition au photographe américain Emmet Gowin.

    Pour la première fois à Paris, sont présentés 130 tirages de l’un des photographes les plus originaux et influents de ces quarante dernières années.

    Sur deux étages, cette exposition retrace son parcours depuis ses séries les plus célèbres datant de la fin des 1960 jusqu’aux papillons de nuit en passant par les photographies aériennes. Les images intimes de sa femme et de sa famille côtoient les vues de paysages.

    L’exposition, accompagnée d’un catalogue publié aux éditions Xavier Barral, est organisée par la Fundación MAPFRE, en collaboration avec la Fondation HCB.

    Dates 14/05/2014 - 27/07/2014
    Domaine photographie
    Site officiel Fondation Henri Cartier-Bresson
    • nom_membre

      Connectez-vous

      Pour poster une critique
    • 20/06/2014

      J'ai trouvé le travail de ce photographe étrangement beau. De l'intimité familiale à l'échelle quasi-cosmique des paysages vus du ciels défigurés par l'activité humaine, une façon de complètement renouveler le vieux concept du microcosme et du macrocosme. Il se dégage aussi une "correspondance" très suggestive entre les sites de Petra et Matera deux sources d'inspiration de l'artiste...

    • ';
    • 14/06/2014

      Les thèmes de l'expo m'intéressaient a priori, mais les œuvres présentées m'ont parfois un peu déçue... Les choix artistiques (surtout en ce qui concerne la série sur sa femme) bien qu'esthétiques interpellent le visiteur, mais le place aussi dans une situation de voyeur inconfortable. La série de paysages de complexes industriels bien qu'un peu monotones permettent pourtant de sensibiliser à l'impact des gros groupes industriels sur les paysages et l'environnement.

    • ';

    Ils ont envie de la voir (43)

    • delphinequartetqueme
    • hadrien
    • mathilde.simonian
    • flore
    • epure
    • STEPHANIE
    • Muriel
    • oriane_b_parker
    • prof.die
    • marion.garczynski
    • ji
    • rebelaki.irini
    • laura.cousseran
    • masse.melanie
    • simonepiangerelli
    • broughton.emma
    • danielsta
    • contact8759
    • Fou2Joie
    • niaisebird
    • laelaelae
    • Dcostelli
    • francescagaldangelo
    • personne1
    • besse.morgane
    • yiming.zhou.169
    • AnastasiaGarrel
    • jeanbaptiste.canonneguibert
    • a-m.22
    • akanewat
    • pauline.ruilhat
    • debasaline
    • Zaki
    • marine_greco
    • Geraldine Thomas
    ...et 8 autres personnes

    Ils l'ont vue (10)

    • cebolang
    • lnbsi
    • cfonder
    • triboulet.renaud
    • claudineh
    • fannyd
    • fiona.debouvere
    • titi1412_7941
    • zoe.berthet
    • bibiporsche
    Personne n'a vu cette exposition, soyez le premier.